Arthur, Keri. Riley Jenson, tome 3. Tenter le diable

Entrez dans un monde fantastique d’intrigues et de sensualité… Moitié loup-garou, moitié vampire, Riley Jenson travaille pour une organisation chargée de faire respecter la loi parmi les espèces surnaturelles. Sa nouvelle mission : infiltrer le repaire d’un puissant scientifique qui manipule le patrimoine génétique de l’humanité depuis des années. Pour combattre ce savant fou, elle ne peut se fier qu’a elle-même. Car la jeune femme a des raisons de douter de ses supérieurs; et ses amants, un vampire et un métamorphe, ne sont pas d’un grand secours, aussi sexy soient-ils. Ils la déconcentrent…

Le roman commence par un entraînement, avec son frère jumeau Rhoan, à l’art du combat à mains nues dans la perspective d’aider l’équipe de jour du Directoire dans cette enquête. Grâce à ses capacités de vampire et de loup-garou combinées, elle s’en sort plus que bien. Elle se surprend même à réussir certains coups contre le meilleur élément du Directoire. Riley ressent quelques changements corporels suite au traitement que lui a infligé Starr (Chef du clan mafieux le plus puissant de Melbourne). Ses capacités, notamment, se développent et deviennent plus puissantes. Elle ressent de plus en plus les émotions des autres : morts ou vivants ! Elle qui voulait une vie rangée avec un mari et des enfants, ce n’est pas ce nouveau don d’empathie qui va pouvoir la rassurer.

Riley ne supporte pas que Quinn soit revenu la voir plus par envie de se venger que par envie de la retrouver ! Même si il lui affirme le contraire, elle a du mal à lui faire confiance. Quinn sera malgré tout là pour surveiller ses arrières quand bien même on peut compter sur lui pour la déstabiliser lors de cette enquête. Il se montrera des plus prévenant envers elle. Ce changement d’approche étonne beaucoup et on n’arrive pas encore à savoir si cela est bien sincère.

Vampiriquement on en apprend un peu plus dans ce tome. Notamment, que les vampires acquièrent une certaine immunité grandissante avec les années. Par exemple, ils peuvent à partir d’un certain âge sortir durant la journée (seule contrainte, éviter le soleil à son zénith). Cela commence par la possibilité pour eux de sortir durant le jour en restant dans l’ombre avec des vêtements très couvrants mais ces contraintes sont de moins en moins grandes avec les années. Riley possède quelque capacités liées à sa demie-nature de vampire. Par exemple, elle est capable de passer en vision infrarouge ou de se dissimuler dans l’ombre. Elle ne peut pas par contre entendre les battements cardiaques comme eux. Une chose importante nous est partiellement dévoilée, c’est que les vampires ne sont pas à l’origine forcément de simples humains. Apparemment, Quinn essaye de cacher son ancienne vie. Et les capacités qu’il avait à l’époque sont restées après la transformation et lui permettent de passer complètement inaperçu, inexistant aux yeux des autres humains ou êtres surnaturels.

Ce tome est indéniablement le meilleur des trois. On avance enfin dans l’intrigue mettant en scène les manipulations génétiques sans toutefois tout élucider. Le fait que Riley arrive dans la demeure de Starr amène beaucoup de suspense et de nouveauté à l’histoire. Même si Riley a toujours des pulsions sexuelles qui nous amènent des scènes de sexes, elles sont moins nombreuses que dans les deux premiers tomes et bien mieux intégrées à l’histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *