Arthur, Keri. Riley Jenson, tome 5. Sombre étreinte

Au moment même où Riley pensais voir sa vie reprendre son cours normal, le destin lui let de nouveau des bâtons dans les roues. L’Alpha de la meute qui l’a rejetée, exige son aide pour retrouver sa petite-fille disparue. Riley aimerait pouvoir refuser, mais ce serait alors la vie de sa mère qui serait en danger. Et comme si ça ne suffisait pas, elle doit mener l’enquête sur une série de meurtres barbares.

Riley et son frère Rohan travaillent tout le deux pour le Directoire. Ils sont des agents traquant les êtres non humains qui outrepassent leurs droits. Mais Riley suite à des essais médicaux constate qu’elle dispose de nouvelles facultés et également que certains de ses dons évoluent très rapidement. Elle a bien sûr peur des évolutions que son métabolisme pourra prendre par la suite, peur de devenir un monstre.

Dans ces nouvelles aventures Riley doit mener deux enquêtes simultanément :

  • Pour son ancienne meute : l’Alfa oblige Riley à enquêter sur la disparition de louves, dont l’une n’est autre que sa petite-fille. Notre héroïne ne suit pas cette enquête de guetté de cœur au début, vue les souffrances que l’on lui a infligé petite et surtout suite à son bannissement de la meute.
  • Pour le Directoire : une série de meurtres des plus violant et sanglants sévie dans la ville. Les scènes sont très ressemblantes et les victimes retrouvées sur les scènes de crime ont subit des souffrances qui ne peuvent être causées par un simple humain.

En plus de ces deux enquêtes, Riley doit également répondre aux avances de Kellen qui lui réclame l’exclusivité de leur relation. Elle se rendra compte que travail et amour ne sont pas faciles à conjuguer ensemble.

Vampiriquement, nous n’en apprenons pas beaucoup plus sur les capacités et caractéristiques des vampires. Riley aime rappeler que certains vampires répandent autour d’eux une odeur de pourriture insoutenable. D’un autre côté, on en apprend un peu plus sur les nouvelles capacités de Riley. Sa nature de loup-garou va évoluer, ce qu’elle redoutait dans les précédents tomes se réalisera. Elle apprendra également que ses dons psychiques, de clairvoyance sont des capacités qu’elle partage avec sa meute d’origine. Les traitements médicaux qu’elle a subit malgré elle n’on fait que les rendre plus forts.

Un tome qui confirme les changements constatés dans le précédent volume. Le récit laisse beaucoup plus la place aux intrigues et enquêtes et beaucoup moins aux aventures horizontales de Riley. Notre héroïne fait preuve de plus de discernement et de maturité concernant ses aventures amoureuses. Son nouvel emploi de gardienne permet au personnage de se poser et de regarder sa situation actuelle mais également de se projeter dans l’avenir.

Sombre étreinte est un roman agréable et rapide à lire. L’action commence dès le début en gardant un suspens et des rebondissements bien gérés tout au long de la lecture. Malgré tout, en comparaison avec les premières enquêtes, l’intrigue est plus légère. On est passé d’une grande enquête sur des manipulations génétiques que nous suivions sur plusieurs tomes à des petites enquêtes qui se finissent à chaque fin de lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *