Arden, J. Les Sentinelles de l’ombre, tome 1. Le Souffle de la lune

Tout allait bien dans ma vie jusqu’à ce que je me transforme en loup devant une assemblée de vampires. Encore qu’il s’agisse là d’un euphémisme, du genre capable de vous étouffer en moins de deux. Car s’il est de notoriété publique que les crocs et les poils ne font pas bon ménage, c’est encore pire quand vous êtes la fille de la reine du clan vampirique le plus rigide qui soit. Et je parle d’expérience… Bref. Munie d’un aller simple pour la meute paternelle, me voici partie pour San Francisco, à la découverte d’un monde où vampires et loups se côtoient. Appelons plutôt ça de la cohabitation forcée. Personne n’est prêt à voir sa vie chamboulée, et quand l’amour et des dieux censés avoir disparu s’en mêlent, laisser la bête me dévorer de l’intérieur devient de plus en plus tentant.

Nous allons donc suivre les aventures d’Anya, fille d’une reine vampire et d’un loup-garou, un cocktail explosif et particulièrement réussi.

Anya participe  à une fête vampirique lorsque sous le coup de l’émotion, elle se transforme en loup-garou. Les vampires qui savent pourtant qu’elle n’est qu’à moitié l’une des leurs, sont horrifiés et la reine vampire qui est également la mère d’Anya, prend la décision de l’exiler et l’envoie à San Francisco rejoindre son père loup-garou.

Anya n’est pas particulièrement enchantée de rejoindre sa famille paternelle mais son arrivée ne se déroule pas trop mal finalement. Son père est le chef de la meute de San Francisco et lui adjure de bien se tenir car les femelles loups sont sujettes à des emportements lors de la pleine lune. Elle fait également la rencontre de son demi-frère, Mathis, et entre eux les liens du sang fonctionnent à merveille et les deux jeunes gens vont devenir très proches.

Il y a également Kyle, un jeune homme magnifique qui a été recueilli par le père d’Anya. Cette dernière ressent tout de suite une formidable attirance entre eux mais aussi un grand fossé dû au passé de Kyle.

Tant bien que mal, Anya va se faire une place dans cette famille qu’elle s’était pourtant juré de détester dès le départ. Un nouveau travail, maîtriser « son loup » et sa rencontre avec un vampire ultra-séduisant vont achever de l’occuper pour sa nouvelle vie . Mais tout n’est pas si simple et Anya va découvrir que les conflits loup-garou contre vampire, sont loin d’être terminés.

Ici, le vampire se présente donc sous les traits d’une belle jeune femme, Anya. Sa particularité est d’être à moitié vampire, à moitié loup-garou. On apprendra tout au long du récit qu’une manipulation génétique est à la base de sa naissance. Anya ne craint pas le soleil, possède une force supérieure à celle des humains, se nourrit de sang et ne peut être détruite que par une seule chose : un pieu dans le cœur. Son côté garou lui apporte un sens de l’odorat encore plus perfectionné et une force plus « brute ».

Un premier tome passionnant et vraiment bien écrit ! L’auteur a su renouveler le genre en mélangeant les deux espèces ennemies en un seul et même être : Anya, une héroïne touchante et vulnérable malgré la force dont elle a hérité de ses origines. On découvrira également que le côté amoureux d’Anya n’a pas été oublié… Le récit est plein de rebondissements et de surprises, on ne s’ennuie pas une seconde : une série très prometteuse dont j’ai hâte de découvrir la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *