Constant, Laetitia. Aliénor McKanaghan, tome 1. Litha

Aliénor McKanaghan n’a pas été élevée comme les autres enfants. Dès son plus jeune âge, ses parents lui ont enseigné la pratique des arts martiaux, le self défense, la pratique des armes et bien d’autres choses encore pour faire face à toutes les situations… La jeune fille a tenté de savoir pourquoi mais ses parents sont toujours restés évasifs. Aujourd’hui, Aliénor fête ses dix-huit ans et elle rencontre un étrange garçon aussi beau que dangereux. Il s’appelle Milàn et lui révèle ses vraies origines mais la jeune fille refuse de le croire.

Dans ce roman, on rencontre donc une espèce de vampire encore inconnue : un hybride mi-vampire mi-démon. Milàn révèle son secret à Aliénor pour la convaincre que des créatures surnaturelles sont bien vivantes parmi les humains. Sa mère était humaine puis transformée en vampire par son époux. Malheureusement pour elle, quelques jours après sa transformation, elle a été enlevée par un démon et un mois plus tard, elle donnait naissance à Milàn. Le jeune homme a donc pris ses caractéristiques aux deux espèces : pour le vampire, il se nourrit de sang, a une force surhumaine et peut vivre des siècles. Il ne craint cependant pas la lumière et grâce à son sang de démon il peut manger des aliments humains, ce dont il raffole.

Ce premier opus, car le final appelle une suite, nous fait donc pénétrer dans l’univers de créatures surnaturelles : vampires, démons, sorcières, chasseurs… Aliénor a le rôle de protecteur, la balance entre toutes les créatures. Si l’une d’elles devient dangereuse, elle doit l’éliminer mais les démons veulent aussi sa perte et la jeune fille va devoir se défendre ! Milàn est son gardien désigné par une prophétie et à eux deux, ils vont devoir combattre les forces maléfiques qui s’agitent.

Un premier opus réussi, avec ce qu’il faut de fantastique, d’action et un zeste de romance.
Bien écrit, on s’attache assez vite à l’héroïne et à sa quête. Le final est explosif et donne envie de découvrir la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *