Saubesty, Christy. Kolderick, tome 2. Évolutions

Bragz, le meneur des vampires de Kolderick, a été capturé par les Laucus. Torturé durant des semaines, il se résigne à l’inéluctable. Pourtant, une jeune femme va bientôt bouleverser sa vie. Mélina est la fille de son pire ennemi, et elle est sur le point de sceller son existence à la sienne. La première vague d’évolutions vient de déferler sur l’Australie.

On va donc suivre le destin de trois personnages principaux dans ce nouvel opus et en savoir plus sur les plans machiavéliques de Zofia Petrovski.

Bragz, le chef des vampires australien, est donc retenu prisonnier par Yann Below depuis deux mois. Ce dernier le soumet à des tortures épuisantes qui finissent par saper l’énergie et le courage de Bragz. Un jour, une jeune fille se présente dans son cachot pour lui apporter son maigre repas et Bragz en profite pour l’attaquer et lui prendre du sang ; malgré la situation, la jeune fille parvient à s’échapper et le vampire se sent étrangement attiré par cette humaine qui ne manque pas de cran. Peu de temps après, il va apprendre cette dernière n’est autre que Mélina, la fille de son tortionnaire et à sa grande surprise, elle paraît décidée à l’aider dans son évasion.

Tayla poursuit son entraînement avec son père Torek. Ils parviennent à tisser des liens malgré l’absence et à combler le fossé qui les séparaient. Cependant, Tayla est irrésistiblement attirée par le vampire Alligan, ce qui déplaît souverainement à son père.

Enfin, on retrouve le couple Mia – Kaël, de plus en plus amoureux depuis leur rencontre, et la jeune femme se prépare à la cérémonie qui fera d’elle une vampire à part entière. Mais un tourment agite Mia, sa meilleure amie a un comportement bizarre, lié aux sombres projets de Zofia.

La trame du récit se partage donc entre ces trois destins et surtout par la recherche de Bragz par ses amis et le mage Ephrem, partagé entre sa crainte pour son ami et son amour pour sa compagne qui se révèle plus complexe que prévu. Par ailleurs, les projets de Zofia commencent à prendre forme : sans pitié pour sa propre fille, Mélina, elle va faire en sorte que cette dernière serve de cobaye pour porter un être hybride, mi-humain, mi-vampire.

Un deuxième tome aussi réussi que le premier. Cette fois, l’intrigue s’attache plus aux sentiments des personnages mais les projets de créatures hybrides par les ennemis des vampires, avancent bien. Le final est très réussi, nous laissant sur un suspense bien ficelé. Une série fantastique et sexy, particulièrement bien écrite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *