Okuse, Saki – Shimizu, Aki. Bloodsuckers, Le messager du Yato. Tome 1

Le destin de Yusuke Himukai s’est noué en cette nuit fatale où sa petite amie, Kikuri, a été tuée devant ses yeux par un vampire âgé de 200 ans nommé Migiri.

Depuis lors, il reste prostré dans une chambre du centre de prévention des épidémies obsédé par le souvenir de Kikuri. Mais un jour, il reçoit la visite d’une femme étrange qui va lui demander de le suivre…

Ah !! Une nouvelle série manga consacrée aux vampires.

Le scénario, s’il ne sort pas vraiment des sentiers battus, a surtout pour but de plonger très vite le lecteur au coeur de l’horreur (voire du gore), car il faut bien avouer que ce premier volume est surtout axé combat et action. De nombreux points de l’histoire sont laissés de côté (notamment ce qu’il est advenu de Yusuke pendant les deux dernières années, et on se retrouve bien vite propulsé dans une haletante course poursuite entre vampires et brigade de chasseur de vampire, plutôt bien rythmé dans le genre (trop peut être vu la succession des scènes d’action).

Niveau dessin, je dois bien avouer que c’est plutôt bien foutu, maîtrisé et très dynamique. Le dessin fin et tout en mouvement de Aki Shimizu est à n’en pas douter l’un des points forts de cet album qui laisse en définitive peu de place aux questions et aux doutes du héros qui se retrouve propulsé au coeur des combats qui opposent vampires et forces de l’ordre.

Un premier tome intéressant, dont le scénario très « light » est compensé par une mise en scène intéressante et un bon sens de l’action. Pas forcément très original mais assurément efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *