Kikuchi, Hideyuki – Takaki, Saiko. Vampire Hunter D, tome 8

D a finalement atteint son but, et a rejoint Su-In, la sœur de Wu-Lin. Mais la perle qui est en possession de cette dernière attire les convoitise, et cinq combattants, de même qu’un étrange vieillard, tissent leur toile autour de la jeune femme et du dhampir, bien décidés à faire main-basse sur le joyau. Dans le même temps, le comte Meinster fait son apparition dans le village de Florence. Bien qu’il semble amnésique, il est attiré par Su-In.

Suite et fin du diptyque initié au tome précédent, mais également fin du manga de Vampire Hunter D, même si la conclusion ouverte de ce 8e tome laisse toute la place à une reprise ultérieure. D’autant qu’il reste de nombreux romans dans la série source, que le manga adapte.

On retrouve ici l’univers post-apocalyptique de Vampire Hunter D, où un cataclysme jamais évoqué a fait régresser l’humanité, qui survit tant bien que mal face aux créatures que la catastrophe a fait surgir… à commencer par les Nobles, les vampires des légendes. Dans cette aventure, D a accepté de répondre aux dernières volontés d’une jeune femme, et de rapporter à sa sœur la nouvelle de sa mort comme la perle qu’elle protégeait. D se rend rapidement compte que le bijou est convoité, et que plusieurs assassins sont à ses trousses.

Un tome assez typique de la série, qui mélange donc les genres (ambiance de fond post-apo, récit de sabre, manipulations génétiques, surnaturel…) et varie un tantinet les antagonismes. Car si un Noble est bel et bien présent ici, ce n’est pas forcément lui qui s’avère le plus acharné contre D.

Le dessin reste un des points faibles de la série, même s’il s’est bien amélioré depuis les premiers opus. Très fin et détaillé (certains diront trop), il manque encore un peu d’homogénéité, notamment dans la représentation des personnages.

D est un dhampir, une créature née d’un Noble et d’une mortelle. Ce qui lui confère des capacités proches d’un Noble, sans les effets habituels (il peut ainsi se déplacer en pleine lumière). Les nobles sont quand à eux des créatures assez proches des vampires de légende. Ils ont ainsi besoin de sang pour assurer leur subsistance, ne se déplacent qu’à la nuit tombée et reposent dans un cercueil.

Fin de série sans réel éclat pour Vampire Hunter D, étant donné que ce 8e volet (et à ce jour dernier) du manga n’apporte pas de réel éclairage sur le personnage et ses buts. Ceux qui connaissent les autres adaptations (notamment les films) pourront apprécier, les autres risquent de trouver ça assez frustrant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *