Kikuchi, Hideyuki – Takaki, Saiko. Vampire Hunter D. Tome 3

D est cette fois-ci engagé par le chef d’un village qui lui demande de tirer sa fille des griffes d’un noble du nom de Meier Link. Le vieil homme se révèle alors avoir été mordu par un vampire. Les frères Hunter, qui ont également été engagé par le chef de village, se chargent alors de l’expédier de vie à trépas. Eux qui possèdent d’incroyables ressources, seraient-ils en mesure de damer le pion à D et empocher la récompense promise ? Et pourquoi la jeune fille que tous cherchent à sauver ne semble pas suivre Meier Link contre son gré ?

Voici donc le troisième opus de cette adaptation manga de la célèbre série Vampire Hunter D, qui connaît donc deux adaptations cinématographiques ainsi qu’une série de romans. Les deux premiers opus avaient été de sympathiques lectures, sans pour autant être appelés à devenir des incontournables du genre. Force est malheureusement d’avouer que ce troisième opus est le moins réussi du lot. Tout est ici centré autour de la concurrence farouche que vont se livrer D et les frères Marcus pour secourir une jeune femme enlevée par un Noble. La variété des pouvoirs des différents personnages, et leur utilisation au fil de combats successifs sans cesse dans la surenchère finit par émousser l’intérêt du lecteur.

Les pistes intéressantes qui sont amorcées (notamment l’endroit vers lequel fuient le Noble et son amante humaine) ne sont pas vraiment utilisés à leur juste valeur, ni expliqué. Ce qui fait que le côté action finit par phagocyter tout l’intérêt de l’univers post-apocalyptique de D, qui passe complètement au second plan.

Au niveau du dessin, ce n’est guère mieux que pour les précédents opus. Les combats sont vraiment très fouillis, même si le style général tend à s’améliorer (sans pour autant être parfois pour le moins hétérogène). Le dessin ne vient donc pas au renfort du scénario et finit lui aussi par entamer la motivation du lecteur.

On découvre dans cet opus que D possède des pouvoirs supérieurs aux autres dhampires. Traverses l’eau courante ne semble ainsi pas le paralyser comme ses congénères. Il affrontera également ici une autre dhampire, capable de vampiriser toute matière vivante à sa portée, ce qui ne lui suffira malgré tout pas pour venir à bout de D. Meier Link est le vampire de l’histoire. Bien moins manichéen que les précédents Nobles apparus dans le manga. Il n’en demeure pas moins un vampire qui ne peut subir la lumière du soleil, et qui, sous le coup de la colère, se révèle un buveur de sang tout aussi monstrueux que ses pairs.

Un troisième tome décevant qui apporte au final très peu de chose à l’univers de la série, en se contenant de lancer le héros dans une course-poursuite haletante mais mal maîtrisée, que ce soit au niveau du dessin que de l’intrigue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *