Okuse, Saki – Shimizu, Aki. Bloodsuckers, Le messager du Yato. Tome 6

Maintenant pleinement conscients de l’existence des vampires, les humains commencent à s’organiser et à développer des moyens d’abattre les créatures de la nuit. Pour Yûsuke, qui est devenu l’un des plus célèbres et plus redoutés tueurs de vampires, un dilemme va se poser… Que se passe-t-il lorsqu’un être qui vous est cher est transformé en vampire ?

Un sixième tome qui mêle adroitement actions et révélations, et va peu conduire Yûsuke à la solitude du chasseur. Suite à l’intrusion d’un Dieu du Yato dans une réunion ultra-secrète de la police centrée autour de l’intervention de mystérieux professeur Asano, seul réel spécialiste humain ès vampires, les autorités vont en effet suspecter Yûsuke et Hideko Maezono de trahison. Des circonstances qui vont cruellement affecter la vie de Yûsuke, qui va à nouveau perdre un être cher.

De nouveaux éclaircissements vont par ailleurs être apportés par le professeur Asano sur les dieux du Yato, notamment l’origine de l’état de momification dans lequel on les retrouvent, et sur la soif de sang qui constitue leur addiction.

Le dessin énergique aux traits acérés des précédents albums se retrouve à nouveau dans celui-ci, la lisibilité des scènes d’action du précédent opus étant toujours de mise.

Comme toujours pour cette série, agréable mais non indispensable donc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *