Okuse, Saki – Shimizu, Aki. Bloodsuckers, Le messager du Yato. Tome 5

Yûsuke et Hikage sont en pleine course contre la montre pour essayer d’arracher Kikuri des mains de Kuraha. Mais le Dieu de Yato est sur le point de se réveiller et la tragédie va bientôt se nouer…

Un cinquième tome dans lequel la longue séquence de flash-back initiée dans le second opus va se fondre avec la scène d’ouverture du tome 1, et reprendre le récit après le siège du QG de la section anti-Magoraka. De nouveaux personnages-clés font leur apparition dans ce nouveau tome, comme le docteur Asano, dont il es question depuis la première apparition de Hideko Maezono, la demi-vampire à la faux meurtrière.

Hikage va donner à Yûsuke les caractéristiques principales des vampires de la série, et donc inscrire les dieux du Yato dans une optique très stokerienne. En effet, même si Hikage insiste sur les yeux comme point faible des dieux du Yato, il n’en affirme pas moins que traverser leur cœurs de part en part est le seul moyen de vaincre une fois pour toute les seigneurs de la nuit.

Pour revenir à des considérations plus esthétiques, le dessin de ce cinquième album est très proche des précédents opus, peut-être un peu plus sombre cependant. Le trait est à nouveau très vif, les scènes d’action se faisant par ailleurs plus lisibles.

En bref pas grand-chose de neuf au pays des dieux du Yato si ce n’est un nouvel album qui s’inscrit naturellement dans la série.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *