Gage, Christos – Brendan, Nicholas – Levens, Megan – Isaacs, Rebekah. Buffy contre les Vampires, saison 10. Tome 3 : Loves dares you

Une nouvelle menace, nommée Le Sculpteur, fait son apparition à San Francisco. Buffy et le Scooby-Gang tentent de remonter la piste mais c’est finalement Andrew qui met un terme à la menace représentée par ce démon, après avoir ingéré une boisson magique qui lui permet un temps de venir le super-héros qu’il a toujours voulu être. Mais l’arrivée du Sculpteur ne cache-t-elle pas une autre menace ? De nouveaux meurtres vampiriques défraient la chronique, et alors que Spike et Buffy se rapprochent à nouveau, le vampire a l’impression d’être relié à ces crimes.

La saison 10 se poursuit, comme pouvait le laisser présager les deux premiers recueils, sur un resserrement autour du Scooby-Gang, constitué de Buffy, Willow, Alex, Dawn, Spike, Andrew et Giles. Retour donc à des intrigues plus proches de celles des premières saisons, même si chaque personnage dispose de son propre arc narratif. Dawn et Alex ont des difficultés à retrouver une relation amicale, Spike et Buffy se rapprochent à nouveau, Andrew finit par s’affirmer, Willow et Alluwyn ont une relation compliquée… Toutes ces trames parallèles virevoltent pour autant autour du récit principal, qui va nous permettre de découvrir un nouveau big bad, lequel est relié aux principaux vampires du récit. Les scénaristes parviennent donc avec une certaine aisance à faire du neuf avec du vieux.

Le dessin est dans la lignée des précédents volets de la série. Le trait est réaliste et se veut très proche des visages des acteurs de la série, ce qui permet rapidement d’identifier ces derniers. Les dessinateurs qui se succèdent ici ajoutent chacun leur touche personnelle, sachant que tous deux semblent à l’aise autant dans les moments introspectifs que dans les scènes de combats, voire celles où le surnaturel prends le dessus.

Niveau vampirique, ce tome ébauche une trame qui ravira les amateurs de la mythologie de la série. On découvre en effet une vérité jusque-là inconnue sur la filiation entre les vampires, et la manière dont la partie démoniaque qui les constitue peut être considérée comme une sorte de lien, qui les relient avec le premier d’entre eux.

Un nouveau opus de qualité pour cette série, toujours aussi agréable à lire et qui s’ancre autant dans les saisons comics passées que dans la série TV à proprement parler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *