Okuse, Saki – Shimizu, Aki. Bloodsuckers, Le messager du Yato. Tome 2

Yûsuke et ses compagnons de la section anti-secte continuent à lutter contre les vampires qui ont investi leur quartier général. Mais pourquoi prennent-ils autant de risques pour capturer un jeune homme aussi banal que lui ? Se pourrait-il que la réponse se trouve dans son passé ?

Un second tome qui poursuit sur les chapeaux de roues l’action entamée dans le précédent opus. Les combats s’enchaînent entre les membres de la section et les vampires qui les attaquent, lesquels semblent ne pas être sensible à grand-chose si ce n’est la lumière du soleil, et dont les possibilités de régénération semblent être lors du commun.

La section anti-secte en grande partie décimée, Yûsuke va se rappeler tout ce qui s’est passé ces dernières années, depuis ce contrat qu’on leur avait confié à lui, Hiragi et Hikage. Un contrat qui les avait amené à se retrouvé mêlé aux luttes intestines que se livraient certains membres de la secte Magoraka.

Le scénario corrige donc en parti les faiblesses du précédent volume en revenant sur ce qui s’est passé ces dernières années pour les différents protagonistes, Yûsuke en tête. L’auteur va également distiller peu à peu des informations sur la secte Magoraka, et le voile se lève peu à peu sur le personnage de Kukuri.

Le dessin quant à lui est fidèle à celui du premier opus, énergique et précis à la fois, même si on note parfois un peu de fouillis au cours des scènes de combats.

En bref un second album dans la droite lignée du premier, même si la scission entre le récit entamé dans le précédent opus et le flashback que constitue la seconde partie de cet ouvrage n’est pas forcément très évident à saisir dès les premières planches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *