Harris, Charlaine. La Communauté du Sud. Tome 3. Mortel corps à corps

Traduction : Frédérique Le Boucher
Sookie croyait avoir trouvé l’homme, ou plutôt le vampire, idéal, mais Bill ne fait pas exception à la règle. Comme bien d’autres, il est cachottier et ne tient pas en place. Le voilà disparu pour une mystérieuse mission, laissant Sookie déchirée entre humiliation et colère. Mais quand elle apprend qu’il est peut-être en danger, elle part sans hésiter enquêter à Jackson, dans le Mississippi. Pour résoudre cette périlleuse affaire, il lui faudra compter sur un coéquipier inattendu: un loup-garou plutôt civilisé et plein de charme.

Ce troisième opus de la série s’intercale donc après les évènements de Dallas. Bill part pour une mystérieuse mission et Sookie décide, après avoir appris sa totale disparition de la bouche d’Eric, de partir à sa recherche. L’histoire se laisse lire très agréablement, l’auteur ayant un style certes pas inoubliable mais pour le moins accrocheur. L’univers de la série est assez riche, dans la lignée de celui d’Anita Blake, et voit de nombreuses créatures fantastiques évoluer, dont certaines se sont révélées aux yeux des hommes.

Les personnages principaux flirtent indéniablement avec le genre romantique, Sookie n’ayant pas son pareil pour s’attirer les faveurs de ses messieurs (et le leur rend bien), mais l’aspect fantastique est réellement partie prenante du scénario, et non un simple porteur d’ambiance. Tout comme dans la série, Sookie a certes un petit côté nunuche, et certains des vampires sont un peu « poseurs » dans le genre (Eric en beau blond à la fois ténébreux et aguicheur) mais on finit par s’y habituer et par se plonger dans l’histoire. A noter la présence de certains personnages savoureux, à l’instar de Bubba… qui n’est autre qu’Elvis devenu vampire. Un personnage attachant, un peu timbré, qui raffole du sang de chat et fait preuve d’un certain lunatisme à l’égard de sa carrière musicale passée..

Ce troisième tome nous donne l’occasion de mieux découvrir l’organisation de la société vampirique. Les vampires semblent avoir découpé les Etats-Unis à leur manière, autour de royaumes, gouvernés par des rois et des reines, ces même royaumes étant découpés en zones, qui sont gérées par des sherifs (dont Eric fait parti). On assistera dans cet opus à quelques échauffourées au pieu, qui finiront dans les cendres pour les vampires malchanceux. Par ailleurs, cet opus donne une place de choix à l’argent, qui apparaît de nombreuses fois comme un moyen très puissant pour paralyser un vampire. L’auteur met également en scène la manière dont les vampires rentrent dans une sorte de catalepsie quand le moment de dormir (la journée donc) est venu pour eux.

Un troisième opus sympathique, qui voit la communauté des loups-garous pointer le bout de son nez pour la première fois dans la série (même si les changelins ont déjà fait leur apparition depuis un moment). Un tome conforme à la série : accrocheur sans être inoubliable, on en redemande cependant une fois les dernières pages parcourues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *