McMillian, Michael – Gaydos, Michael. True Blood. Où étais-tu ?

Le monde entier fête La Nuit du cercueil, date anniversaire de la révélation de l’existence des vampires. Pro-vampires et buveurs de sang envahissent donc les rues pour se remémorer l’annonce qui a tout changé. Alors qu’elle termine sa nuit au Merlotte, Sookie se voit proposer par Éric une somme alléchante pour venir renforcer le personnel du Fangtasia à cette occasion. Mais Éric ignore qu’une vieille connaissance est sur ses traces, bien décidé à se venger. Une connaissance qu’il pensait avoir laissée pour morte, à l’aube de la grande révélation.

Le premier comics adapté de la série True Blood avait été, il faut le dire, une déception. Pas foncièrement réussi ni graphiquement, ni en ce qui concerne le scénario. Où étais-tu contextualise la série au moment où Bill est devenu roi de Lousiane. On y assiste au retour (même si ce personnage est absent des romans et de la série TV) d’un ancien ennemi d’Éric, lié à Godric. Lequel ennemi avait œuvré, au moment de la Grande Révélation, pour faire capoter les plans de l’Autorité. Pour le coup, le scénario est donc plus intéressant que celui du premier recueil paru chez nous. Les relations entre les personnages y sont plus travaillées (et cohérentes avec le matériau de départ, ou tout du moins la série TV). Les scénaristes ont en effet trouvé un moyen d’enrichir l’univers étendu (et de faire des allusions à l’avant et l’après de la série TV) sans trop d’incohérences. Reste qu’il y a malgré tout de grosses ficelles, et des raccourcis qui empêchent à l’histoire de gagner un peu de profondeur.

Le dessin n’est pas parfait, et manque d’homogénéité, mais je lui trouve plus de qualité que le premier recueil, même si le photoréalisme utilisé a tendance à figer un peu le dynamisme global. Dans l’ensemble il reste acceptable, et ne nuit pas à l’intrigue (qui de toute manière n’est pas forcément très orientée action).

Pour les connaisseurs de l’univers étendu de La Communauté du Sud, on apprend finalement ici peu de choses, sinon le contexte politique qui a précédé et accompagné la Grande Révélation. On découvre notamment l’existence, déjà à ce moment-là, de partisans de Lilith, davantage enclin à se révéler pour assujettir l’humanité. On apprend également que par le passé, au moins une faction avait connaissance de l’existence de créatures surnaturelles, et des moyens de lutter contre ces dernières.

Un recueil supérieur au premier qu’il m’avait été donné de lire dans l’univers de la série, aussi bien sur le fond que sur la forme. Reste que l’histoire, si elle apporte des éléments intéressants sur le contexte de la série, manque parfois de profondeur, et réutilise certaines ficelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *