Barbiere, Frank J – Mooneyham, Chris. Five Ghosts : The Haunting of Fabian Gray, tome 3. Monsters and Men

Sebastian a été enlevé. Fabian part donc sur ses traces, ce qui le conduit dans un petit village de Roumanie. Le porteur de la Dreamstone se rend rapidement compte que quelque chose cloche, et que la région est assaillie par un nombre croissant de non-morts. Aidé par les cinq personnalités qui possèdent son corps, tout en essayant de lutter contre la plus dangereuse d’entre elles, celle de Dracula, Fabian comprend rapidement que l’enlèvement de son ami et les évènements qui sévissent dans les villages environnants sont liés.

Five Ghost est une des séries les plus accrocheuses que j’ai eu l’occasion de lire en comics ces dernières années. Un véritable hommage au pulp et à ses principaux avatars, autant par la teneur des personnages qui prennent possession de Fabian que par la trame, qui le conduit bien souvent dans des lieux à forte teneur fictionnelle. Cette nouvelle aventure met le héros en difficultés, car la personnalité la plus à même de lui venir en aide est aussi celle qu’il craint le plus : Dracula, le vampire. L’intrigue progresse également concernant le groupuscule qui semble décidé à voir Fabian lui tomber entre les mains. Et, cerise sur le gâteau, le recueil se termine par deux histoires qui reviennent aux sources même de la gemme responsable de l’état de Fabian : le Dreamstone.

Le dessin est constant depuis le premier opus. Si je ne retrouve pas ici les visions impressionnantes de Shangri-La par Mooneyham, pourtant toujours en charge du dessin, l’ensemble n’en est pas moins de bonne facture. Le style est incisif, et se démarque sans nul doute de la production mainstream actuelle. Et le dessinateur semble prendre plaisir à jongler entre les personnalités (et univers associés) de son héros.

Alors que le deuxième recueil laissait de côté la partie vampirique (d’où son absence de chronique sur Vampirisme.com), ce troisième opus est à plus d’un titre intéressant pour les amateurs de bêtes à crocs. Dans un premier temps parce que Fabian va y croiser la route d’un personnage bien connu, qui a déjà affronté les vampires par le passé et s’est juré de lutter contre la propagation du mal. Mais ce troisième TPB donne également l’occasion à Fabian de découvrir certains pouvoirs de sa personnalité vampirique, comme celui de pouvoir lutter contre les morsures d’autres créatures surnaturelles ou une force physique décuplée. Pour autant, le besoin de boire du sang ne semble pas submerger Fabian.

Un troisième recueil de bonne facture, qui voit l’intrigue principale lever un pan du voile qui la recouvre encore, tout en revenant sur les pouvoirs de la Dreamstone et ses origines. Une série qui pour le moment, si elle subit de petites fluctuations de régime, n’en reste pas moins un vraie plaisir de lecture pour les amateurs de littérature populaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *