Matsumoto, Koji. Higanjima, l’île des vampires. Tome 1

D’étranges créatures semblent particulièrement s’intéresser à Aki, qui vient de terminer le lycée, un adolescent (presque) sans histoire. Car c’est un garçon renfermé, secrètement amoureux de Yuki, son amie d’enfance, qui en aime un autre, Ken, également ami d’Aki. Depuis deux ans, il vit dans l’ombre de son frère Atsushi, qui faisait l’admiration de tous avant de disparaître soudainement. Et puis voilà que cette femme sublime débarque, l’attire dans ses rets alors qu’elle semble en savoir long sur son frère…

Ce frère pour lequel Aki éprouve une haine sourde, ce frère auquel on le compare à la moindre occasion. La rencontre de cette femme va permettre à Aki de prouver à tout le monde qu’il est devenu un adulte, qu’il sait enfin prendre sa destinée en mains.

Sous l’apparente histoire de triangle amoureux un peu adolescent, il faut porter l’attention sur les moments d’introspection des personnages, qui augurent d’un récit d’initiation teinté de fantastique assez original.

Vous aimez les histoires de vampires ? Alors oubliez tout ce que vous pensiez savoir sur eux pour aborder cette nouvelle série. Venue du Japon, où elle remporte un grand succès (un film serait en adaptation), elle nous propose des monstres myopes, qui se déplacent en plein jour, et insensibles aux pieux en plein cœur.

2 réponses à Matsumoto, Koji. Higanjima, l’île des vampires. Tome 1

  1. Baldwulf dit :

    J’ai lu les deux premiers tomes, mais je n’ai absolument pas accroché sur cette série… J’ai trouvé qu’elle manquait de rythme, je n’ai pas aimé le style graphique. Il lui manque quelque chose pour être intéressante, mais je ne suis pas parvenu à trouver quoi…

    Si tu as le courage de lire les tomes suivants (10 sont traduits actuellement il me semble), je serai intéressé de savoir si la série évolue franchement par la suite…

  2. Spooky dit :

    Hello Baldwulf. J’ai lu les 5 premiers tomes, les chroniques vont arriver sur vampirisme.com
    C’est vrai que le rythme et le graphisme de la série sont très particuliers, mais je ne saurais dire si cela te plaira par la suite. En tous les cas, pour que 10 tomes soient déjà traduits, il faut que ça marche un minium, je pense…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *