Kari, Erika. Vampire Doll, tome 5

Guilnazan est toujours dans la peau d’une jolie jeune fille et va devoir encore une fois se déguiser afin de découvrir ce qui se trame dans l’école de Tonaé. Il va découvrir qu’une des amis de cette dernière s’est fait posséder par un bien étrange personnage : le dieu de la mort en personne. Mais il a transgressé ses propres règles pour permettre à son corps d’utiliser celui de la jeune fille…

Dans la deuxième histoire, Guilnazan apprend que le dieu de la mort le recherche pour le tuer. Pénétrant dans son esprit, le vampire apprend l’histoire du dieu et la nature du marché qu’il a passé avec la jeune fille. Devant payer pour ce marché, le dieu de la mort doit ramener Guilanazan au royaume des morts pour expier ! Mais le vampire est bien décidé à ne pas se laisser faire…

Ensuite nous avons droit à la petite série d’histoires drôles et fantasques comme à chaque fois, mettant en scène les personnages dans des situations encore plus délirantes que d’habitude.

La couverture et les graphismes sont toujours aussi soignés et c’est un gros point positif pour cette série, de même que l’humour débridé dont font preuve les personnages !

L’histoire a très peu progressé malgré l’arrivée d’un nouveau personnage et le sixième s’annonçant comme le dernier, j’espère que la fin ne sera pas tirée par les cheveux. Reste une très bonne série vampirique qui a le mérite de sortir de l’ordinaire par son personnage principal déguisé en fille et qui apparemment chercherait la voie de la rédemption…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *