Kari, Erika. Vampire Doll, tome 6

Sixième et dernier tome de cette série pleine d’humour et de rebondissements ! Que vont devenir Guilna et Vincent… ?

Les frères ennemis Kiôji et Kyôchi se sont enfin retrouvés et vivent ensemble. Guilna et Vincent sont aux petits soins pour lui et tout s’annonce bien !

Après une série de mésaventures plus ou moins drôles pour nos différents protagonistes, le grand moment tant espéré par le vampire Guilnazan arrive ! L’exorciste décide de lever la malédiction mais l’ancienne créature de la nuit qui est devenue Guilna le jour, comment réagira-t-elle à cette liberté retrouvée ?

Les graphismes sont toujours soignés et la couverture encore une fois superbe, mettant en valeur les deux compagnons maudits. Cette constance et ce soin apporté aux détails a toujours été un atout dans cette série.

Après bien des péripéties, cette série s’achève sur une belle conclusion. Dans l’ensemble, elle a toujours été bourrée d’humour et de situations plus ou moins loufoques qui en ont fait une saga vampirique vraiment particulière ! Chaque personnage possède une personnalité remarquable et le fil de l’histoire a dans été respecté.

Le côté vampirique n’a pas toujours été très développé au profit de situations comiques mais Guilnazan restera un personnage assez marquant. Bref une série drôle et sympathique qui mérite d’être découverte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *