Hirano, Kohta. Hellsing. Tome 6

L’Angleterre est à feu et à sang. Devant la barbarie des vampires, des goules et des ninjas nazis, l’armée de Sa Majesté est vite prise de vitesse.

Attaquée de toutes parts et en l’absence de son meilleur élément, Alucard, l’organisation Hellsing est plongée dans le chaos. La situation paraît désespérée…

Certainement l’un des volumes les plus noirs de la série, qui voit Londres s’embraser sous l’attaque de Millenium. La vielle entière est la proie des flammes, et aux mains des bataillons vampires, qui égorgent et s’abreuve du sang des survivants. Ce tome est surtout consacré à Sir Integra Hellsing et Walter, qui tentent tant bien que mal de rejoindre la base d’Hellsing, base que Victoria Seras et les mercenaires des Wild Geese défendent avec acharnement. Peu de révélations donc, et seulement une brève apparition d’Alucard, mais ce tome n’en est pas moins un pur concentré d’action, de violence et de suspense comme seul Kohta Hirano sait en faire.

Le dessin est dans la pure lignée des précédents album : un trait maîtrisé, vif et dynamique, aux lignes acérées qui plonge le lecteur au cœur du maelstrom de feu et de sang qu’est devenu Londres. La folie et l’horreur suintent de chaque page, le tout saupoudré d’une touche d’humour noir qui ressort très bien dans les dessins de l’auteur.

En bref encore une belle réussite dans cette série d’action/horreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *