Toume, Kei. Les lamentations de l'agneau, tome 4

Kazuna, dans la foulée de sa décision de venir vivre avec sa soeur aînée, qu’il ne « connaissait » pas 15 jours plus tôt, ne vient plus au lycée, s’éloignant brutalement de tous ses amis. Y compris cette pauvre Yaegashi, qui continue à éprouver des choses pour lui. Il s’enferme donc de plus en plus avec sa soeur, et celle-ci, ne pouvant plus résister à la tentation, l’embrasse, réitérant ainsi la relation incestueuse qu’elle entretenait avec son père.

Le tome s’achève d’ailleurs sur une scène d’embrassade et de don du sang entre les deux, aussi dérangeante que relativement inattendue. Ce tome est encore moins mouvementé que les précédents, se résumant à des discussions entre les protagonistes, et surtout rien de neuf ou presque, mis à part cette situation sentimentale entre les deux adolescents.

Côté vampirique, pas grand-chose à se mettre sous le croc, si ce n’est ce don volontaire de sang en fin de tome, et l’amplification des symptômes de la maladie qui touche la famille Takashiro. Le traitement que prend Chizuna n’est pas très efficace contre ce qui la fait ressembler à un vampire, pire que ça, il risque à terme d’abîmer son coeur, et de l’amener vers une issue fatale.

Pour poursuivre votre lecture :

  1. Takada, Chigusa. Vampire Queen Bee. Tome 6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *