Sasakishonen. Tsukihime. tome 4

Le duel entre Akiha et Ciel fait rage, Akiha ayant fini par dévoiler une partie de son potentiel, et ce même si l’utilisation de ses pouvoirs a tendance à la vider de toute énergie. Mais Ciel, finissant par comprendre quel genre de créature est réellement son adversaire, décide de mettre un terme au duel. Dans les jours qui suivent, Shiki, qui n’a pas renoncé à aider Arcueid dans sa recherche de Roa, fait des rêves de plus en plus sanglants, des rêves où il se voit massacrer des passants de son seul couteau. Des rêves qui n’en sont peut-être pas, des cadavres étant découverts sur les lieux même. Shiki serait-il possédé par l’esprit de Roa ?

Il m’aura fallu quelques mois avant d’attaquer la suite de la série, étant tombé par hasard sur les 3 tomes suivants au hasard d’un bouquiniste. Je n’ai pour autant pas été perdu en reprenant d’emblée ma lecture au tome 4, la série m’ayant pas mal marquée à l’époque et les 3 premier tomes étant assez bons pour ne pas les avoir occultés par mes lectures suivantes.

On reprend donc l’histoire en plein duel entre Ciel, qui a fini par se dévoiler, et Akiha, la soeur de Shiki, qui semble bien plus impliquée dans ces histoires de vampires qu’il n’y paraissait jusqu’alors. Akiha est en effet doué de nombreuses aptitudes magiques, même si elle arrive a réfréner autant que possible son envie de boire du sang. Le scénario va également permettre à l’auteur de semer le doute auprès de Shiki, que ses rêves perturbent au point qu’il en vient à se demander s’il ne serait pas lui-même la réincarnation de Roa. Une pirouette scénaristique assez bien vue, qui va également permettre à l’auteur de faire intervenir un nouveau personnage, pour le moment sans nom, qui semble disposer d’habilités proche de celle de Shiki.

Vampiriquement on est dans la droite lignée des précédents opus, même si Arcueid va distiller de nouvelles informations sur ceux de sa race. Elle avoue à Shiki être quasi-immortelle la nuit tombée, mais que la lumière du jour l’affaiblit assez pour pouvoir être tuée. De même, Akiha, qui se révèle être une créature de la nuit, démontre que les siens sont doués de nombreux pouvoirs magiques, même si ceux-ci ont tendance à les affaiblir, car demandant beaucoup d’énergie pour être déployés. Ciel va également, en levant le voile sur son identité, donner des informations sur le groupe dont elle fait partie et qui l’a envoyé pour mettre un terme aux exactions de Roa, le vampire que pourchasse Arcueid, et qui serait capable de « posséder » des êtres qu’il choisirait comme hôte.

Un quatrième opus largement à la mesure des trois premiers qui fait avancer l’intrigue en dévoilant peu à peu les différents groupes et personnages en présences, qui convergent tous autour de Shiki, de Roa et de Ciel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *