Sasakishonen. Tsukihime. Tome 2

Pour avoir tenter de tuer Arcueid, Shiki est désormais forcé d’aider la mystérieuse inconnue dans sa chasse aux vampires. Leur cible : Néro, un vampire surpuissant qui multiplie les meurtres pour nourrir sa soif de sang. Mais Shiki dispose d’une arme terrible pour vaincre son ennemi. En effet, quand ils retire ses lunettes apparaissent à ses yeux des lignes qu’il lui suffit de rompre pour détruire toute chose, vivant ou morte. Mais l’utilisation de ce pouvoir donne à Shiki des pulsions meurtrières qu’il éprouve beaucoup de mal à contrôler.

Un second tome très bien rythmé, qui tourne essentiellement autour de la confrontation entre le duo Arcueid – Shiki et Nero, le vampire avide de sang. Un autre personnage, entraperçu dans le précédent volume, refait également son apparition : Ciel, camarade de classe de Shiki, qui ne semble pas porter Arcueid dans son coeur et qui veille sur Shiki. L’alternance entre scène légères et moments d’action est toujours de mise, mais l’atmosphère se noircit beaucoup sur cet opus.

Le trait très clamp du premier opus s’affine peu à peu au profit d’un style propre, qui se veut aussi à l’aise dans le dynamisme des scènes d’actions que dans les scènes plus posées. Les personnages s’affinent un peu, le trait précis de l’auteur se faisant plus maîtrisé.

C’est à travers la bouche d’Arcueid que le mythe du vampire représenté dans la série opus se dévoile. Celle-ci narre en fait à Shiki qu’il y a deux sortes de vampires. Les originels, comme elles, sont nés vampires. Ils possèdent d’impressionnants pouvoirs mais n’éprouvent pas de difficultés à se mouvoir à la lumière du jour, et n’ont pas besoin de boire du sang. Au contraire, les apôtres de la mort (qui sont les enfants d’originels amateur de sang humain) sont très proches du vampire tel qu’on se l’imagine. Ils ont en effet besoin de sang pour survivre et ne peuvent agir que la nuit tombée. Ils sont à même de contrôler les animaux, et disposent d’importants pouvoirs, dont celui de se régénérer.

Ce second opus de la série dévoile un peu plus l’histoire et rentre dans le vif du sujet en s’articulant essentiellement autour de la confrontation entre les héros et le vampire Nero. Tout aussi intéressant que le premier tome, il se laisse lire très agréablement dans l’attente du troisième volume.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *