Wells, Jaye. Les aventures de Sabina Kane, tome 2 : Rouge sang, Noir magie

Sale temps pour Sabina ! Côté famille, sa propre grand-mère, leader du clan des vampires, vient de lancer un contrat sur sa tête. Côté travail, quand elle débarque à New York pour rencontrer le clan des mages, l’entrevue s’envenime et tout le monde semble penser qu’elle est une sorte d’Elue qui réconciliera les deux races. Sauf que les prophéties ne sont vraiment pas le truc de Sabina. Côté cœur, enfin, il va falloir en découdre avec un ancien flirt… sans oublier le nouveau. Sabina pensait qu’elle n’allait faire qu’une bouchée de New York, mais c’est la ville qui pourrait bien la dévorer toute crue !

Rouge sang, Noir magie bouleverse l’existence de Sabina Kane sur de nombreux points. Suite à sa rébellion envers sa grand-mère tyrannique et le puissant clan des Dominae, l’ex-assassin part pour New-York en compagnie d’Adam et Gigulh afin de rencontrer sa jumelle. Malgré leur ressemblance, les retrouvailles entre les deux sœurs vont prouver combien elles sont différentes l’une de l’autre de par leurs éducations respectives. Sabina a été conditionnée pour renier son héritage de mage. Sa sœur Maisie, quant à elle, embrasse son métissage sans complexe et a pu s’épanouir au sein de l’Ordre d’Hécate jusqu’à devenir leur prêtresse.

Dans un contexte de conflit imminent, les mages révèlent à Sabina qu’elle serait l’élue d’une prophétie. Sous la férule de Rhea, la jeune femme va apprendre à maîtriser ses pouvoirs latents hérités du côté de son père. Mais arrivée à New-York, elle s’aperçoit à ses dépends que la capitale n’est pas régie par les mêmes lois que celles en vigueur en Californie. Il est par exemple interdit aux Races obscures de braconner sur le territoire d’autres créatures sans en avoir l’autorisation. Suite à une embrouille avec un clan de lycanthropes, Sabina va ainsi découvrir l’existence du Spectre, une organisation censée veiller à la cohabitation des Races obscures et qui arbitre les conflits en cas de litiges. En participant à un duel contre un chef loup-garou, la jeune femme va retrouver Slade, une de ses vieilles connaissances qui ne la laisse pas indifférente.

Si le personnage d’Adam ne brille guère par sa présence dans ce second opus, Gigulh gagne quant à lui en importance. Il participe à des combats contre d’autres démons dans le cadre de paris organisés au bar de La Veine, un établissement dirigé par Slade. Le familier apporte un humour et une fraîcheur bienvenue à l’histoire. De son côté, Sabina fait en sorte de mieux connaître sa sœur. Elle tente également de changer certaines de ses mœurs en matière de relations, ainsi que pour ses habitudes alimentaires relatives à son besoin de sang.

Duels, magie et intrigue parsemée de dangers, le tout épicé d’une pincée de sensualité, composent cette nouvelle aventure de Sabina Kane. La maturité de la série est manifeste. Celle-ci parvient à développer des personnages tels que Gigulh, faire évoluer son héroïne… De nouveaux protagonistes sont aussi de la partie avec Maisie, la sœur jumelle de Sabina, et l’ambiguë Slade.

Le style et l’univers de Jaye Wells sont toujours agréables. La prose de l’auteure peut paraître un tantinet légère lors de certains passages, mais dans l’ensemble le roman propose une lecture divertissante. Même s’il ne brille guère par son originalité, Rouge sang, Noir magie est un concentré de bonne bit-lit. On s’attache aux personnages, on entre facilement dans l’histoire… Les amateurs du genre sauront apprécier, surtout ceux ayant apprécié le premier tome.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *