Wells, Jaye. Les aventures de Sabina Kane, tome 4. La tentation des ombres

Après la défaite de Lavinia lors du tome précédent, notre héroïne débute cette quatrième aventure dans un contexte nouveau. Tanith a pris la tête des Lilim, tandis que Sabina, Adam et leurs proches amis se sont installés durablement à New-York. L’intrigue du roman se focalise sur les meurtres qui sévissent au sein de la Grosse Pomme, en prenant un humain pour première victime. Puis c’est un mage qui se voit assassiner dans des conditions sordides. Orpheus et Tanith confient pour mission à Sabina de mettre un terme aux agissements du mystérieux tueur, les exactions de ce dernier pouvant risquer à terme de compromettre le traité de paix en cours.

Un suspens prenant est ainsi distillé tout au long du roman. Le lecteur suit avec plaisir l’investigation de Sabina qui tente de démasquer l’assassin, en fréquentant des lieux incontournables de la série tel que l’établissement de La Veine. Elle se verra flanquée bien malgré elle par Alexis Vegas, une vampire pleine d’ambition qui semble décidée à évincer le Spectre, et faire main basse sur les Lilim de New-York. Comme de coutumes dans la série, les rebondissements et scènes d’actions sont fréquents, tout comme les démêlés sentimentaux. La relation entre Sabina et Adam se présente sous un jour plus tumultueux que jamais, mais c’est surtout avec le couple lesbien incarné par Georgia et Mac, respectivement vampire et garou de leur état, que se profile un drame déchirant. La nièce de Michael, le chef de meute de New-York, pourrait se voir imposer un mariage forcé, malgré l’amour qu’elle porte à sa compagne.

Maisie, la sœur de Sabina, rencontre elle aussi des problèmes après le traumatisme qu’elle a subit dans le tome précédent. La jeune femme refuse de dormir, décision qui la rend incapable d’honorer son rang d’oracle auprès des mages, alors qu’elle doit faire prochainement une prédiction favorable. La menace représentée par Caïn se précise elle aussi, et le démon semble plus que jamais résolu à s’emparer de Sabina par des manœuvres insidieuses.

Avec La tentation des ombres, Jaye Wells signe l’un des meilleurs opus de sa série ancrée dans un univers typiquement Urban Fantasy. On y trouve des enjeux politiques entre les différentes races obscures, une prophétie faisant de Sabina une élue, l’omniprésence de la magie, plusieurs romances qui suivent leur cours en parallèle… Le personnage de Sabina Kane s’affine pour incarner une figure d’héroïne forte qui ne manque pas de ressources et qui continue à se familiariser avec les capacités qui sont siennes.

Cependant, si l’intrigue et l’action sont au rendez-vous, l’humour peut sembler légèrement en retrait par rapport aux tomes précédents. Le style de l’auteur, dynamique et accessible à tous, présente parfois un manque de crédibilité lors des dialogues qui peuvent manquer de piquant. Cette quatrième aventure de Sabina Kane n’en reste pas moins une lecture palpitante qui tient en haleine de la première à la dernière page, avec un final des plus explosifs. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *