Jomain, Sophie.Félicity Atcock, tome 3. Les Anges sont de mauvais poil

Felicity est une jeune et pétillante vendeuse de chocolat de la boutique Aux Plaisirs des Sens. Chose importante également, elle attire les problèmes comme un aimant. Elle sait que, quand elle propose à des amis vampires de squatter son jardin suite à l’incendie de la boîte de nuit qui les hébergeait, les ennuis arriveront très bientôt. Et ça ne tarde pas, elle enchaînera partouze vampirique, combats de mâles pour une fille lycan et bien d’autres péripéties.

Felicity se fait à sa nouvelle condition. Et ça se ressent sur son caractère, elle est plus déterminée et tente de tenir tête face à Stan et Terrence. Ces deux-là ne savent pas trop comment réagir. Voir des personnages si fort se retrouver dépourvus face à une situtation inhabituelle nous touche. De plus, elle rencontre Phil, un métamorphe qui ne reste pas indifférent à son charme.

La grande nouveauté de cette série, c’est l’arrivée des Lycans et autres garous, métamorphes et Changelings. L’auteur nous présente toutes les subtilités qui existent sous ces différentes appellations. Mais tout cela est un brin complexe. On s’y perd un peu.

Par contre un élément classique que nous retrouvons ici, c’est l’inimitié qui existe entre métamorphes et vampires. Les vampires ont une fâcheuse tendance à perdre leur contrôle face à ces êtres.

Ce tome gagne en maturité tant au niveau des personnages qui évoluent mais également dans la plume de l’auteur. L’intrigue est rondement menée même si l’action est un peu moins présente que dans les premiers tomes. Nous plongeons dans ce roman avec délectation. A un point tel, que nous ressentons également les émotions à fleur de peau de Félicity. On tremble face à la force brute et destructrice des lycans. On est touché tout autant qu’elle par les pertes qu’elle subira.

Le père de Félicity se fait très discret dans ce tome mais nous sentons bien que ce n’est que de courte durée. Le nouvel arrivant, Phil, est un personnage qui intrigue et aura son rôle à jouer dans le reste de l’intrigue.

Comme pour les précédents tomes, l’humour et les répliques sarcastiques sont toujours présentes. Elles sont justes et amènent du piquant aux dialogues. Les Anges sont de mauvais poil marque un tournant pour notre héroïne. La fin nous amène de nouveaux éléments de poids qui relancent l’intrigue pour les prochains tomes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *