Harvey, Alyxandra. Outre tombe, tome 2. La vengeance de sang

Isabeau Sainte-Croix a survécu à la Révolution française, il y a déjà quelques siècles. Aujourd’hui, elle est de retour dans le monde des vivants et bien décidée à se venger du diabolique Lord anglais qui l’a transformée en vampire. Et qui l’a laissée sous terre pendant lus de deux cents ans …

Isabeau se retrouve bientôt plongée au cœur de l’affrontement sans pitié entre différents clans de vampires qui luttent pour prendre le pouvoir. Solange Drake qui est devenue une fascinante reine vampire, est aux prises avec ceux qui voudraient bien s’emparer de sa couronne. Heureusement, Logan est là. Un vampire très séduisant dont la morsure, pour Isabeau, pourrait bien être aussi douce que le goût subtil de la vengeance…

La société des Chiens représentée par Isabeau, Magda et Finn, arrivent dans la grotte des vampires pour assister au couronnement de Solange mais également voir si une alliance est possible. Cette société n’est pas appréciée par les autres vampires car ils ont pour réputation de se couvrir de boue, de vivre comme des bêtes. Leur nom leur vient de leurs chiens-loups connues pour leur férocité, les accompagnant partout.

Dans ce deuxième tome, une grande place est laissée à la présentation de la magie. La communauté des Chiens l’utilise beaucoup que ce soit pour protéger leurs cavernes ou bien pour entreprendre des voyages spirituels. La famille Drake, au contraire, ne connait pas du tout cet aspect de leurs possibilités. Logan découvrira qu’il possède une certaine sensibilité à la magie. Les aspects vampiriques sont assez classiques : la force, le soleil, les pieux, le sang… On aime avoir des aventures modernes utilisant à bon escient toutes l’essence même du mythe. Les combats entre vampires ou chasseurs ne se font pas sans de bons pieux. Ce qui nous manque dans certains romans actuels où l’on privilégie les armes à feu.

Les flashbacks de Isabeau nous présentent sa vie avant sa transformation. Sa dure vie dans les rues de Paris, nous permet de bien cerner le caractère et le tempérament de la jeune fille un peu plus de deux cents ans après. L’histoire est contée, comme dans le premier tome en alternance, par Isabeau et Logan. Cette double narration maintient un suspens mais également nous indique les ressentis de chacun. Les autres personnages sont beaucoup plus en retrait que dans le premier tome. On aimerait , par exemple, en connaître plus sur les parents Drake.

Nous avons une lecture agréable et facile. Les évènements s’enchaînent très rapidement, voir même parfois un peu trop. On a du mal à suivre les deux jeunes gens dans leurs attaques ou encore dans leurs fuites. Si vous avez aimé le premier tome pour les échanges caustiques de Lucy avec Nicholas, vous ne serez pas déçus par les quelques petits échanges dont elle nous gratifie dans ce nouveau volet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.