Escofier, Eric. Les monstres de la nuit 11 : Spécial vampires 1967-1974

Une nouvelle fois Eric Escoffier nous entraîne donc à la découverte des films de vampires qui ont marqué le siècle. Et alors que les premiers opus pouvaient se permettre de couvrir des décennies sans trop de problèmes, la production des années 60-70 sur le sujet nécessite un certain nombre de pages pour être envisagée dans son ensemble. Aussi n’est-on pas franchement surpris de voir que ce troisième opus couvre seulement 7 années, mais la qualité est une fois de plus au rendez-vous.

L’auteur prend un malin plaisir à exhumer des limbes certains films qui n’ont soit jamais eu de sortie officielle chez nous, soit qui ont sombré depuis dans l’oubli. Il met ainsi en lumière pas moins de 76 films, depuis le Vampire et le sang des vierges de Reinl (avec Christopher Lee) jusqu’à La légende des 7 vampires d’or (avec Peter Cushing).

Une fois de plus l’auteur fait un travail d’anthologiste impressionnant, proposant, en plus des résumés des films et de très nombreuses affiches et visuels promotionnels, des biographies des réalisateurs et acteurs ayant participé aux différents films. Beaucoup plus ouvert sur le reste du monde que les précédents opus (on retrouve ici des cinéastes aussi variés que Jean Rollin, Frederico Curiel, Hajime Sato, Roman Polanski ou encore Hans W. Geissendorfer), Eric Escofier montre ici l’explosion du genre de la seconde partie des années 60 jusqu’à la première moitié des années 80 (en fait jusqu’aux dernières productions vampiriques de Hammer Films). On pourrait certes reprocher à ces hors-séries leur maquette très amateur et leur iconographie essentiellement noir et blanc, mais le travail de l’auteur est impressionnant, car rarement il m’avait été donné de mettre la main sur une filmographie aussi exhaustive du genre.

Un ouvrage anthologie chaudement conseillé à ceux qui apprécie le cinéma fantastique au sens large, et qui aimeraient découvrir les chef d’œuvres insoupçonnés que recelle le genre vampirique. Aussi passionnant qu’impressionnant par le travail accompli.

Pour commander ce numéro, où les précédents : http://monstresdelanuit.tripod.com/monstres.htm

Une interview d’Eric Escofier, ou on apprends que sa passion pour le fantastique a débuté avec le Dracula de Bram Stoker :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *