Escofier, Eric. Les monstres de la nuit 9 : Spécial vampires 1922-1960

Après une introduction pour le moins documentée sur la genèse de Dracula et la vie de son créateur Bram Stoker, le fanzine va s’attacher à détailler un panel des plus larges du cinéma vampiriques jusqu’aux années 1960. Du Nosferatu de Murnau à La Malédiction de Nostradamus de Curiel, Eric Escofier va ainsi s’attacher à décortiquer chaque film, la biographie des acteurs, des réalisateurs, les anecdotes de tournages, la réception des films à leur sortie, les réactions de la critique…

Ce neuvième opus de l’Anthologie du cinéma fantastique d’Eric Escofier a de quoi intéresser les amateurs de cinéma vampiriques. Pour peu qu’ils ne se limitent pas aux dernières productions hollywoodiennes du genre, ils trouveront ici de nombreuses idées de films incontournables à visionner en toute urgence. Mais Eric Escofier va bien plus loin qu’une simple liste de films, et s’attache à donner un maximum d’informations sur chaque œuvre abordée. On apprend ainsi des choses sur l’origine de certains de ces films, la manière dont s’est déroulé le tournage et la carrière des acteurs et réalisateurs présents. Un travail minutieux donc, très bien documenté (de nombreuses citations de critiques d’époques émaillent ainsi l’ouvrage), complété par un index bien structuré des films abordés ou simplement cités dans l’ouvrage.

L’ensemble est également richement illustré de photos et affiches d’époques, judicieusement choisis, ainsi que de quelques coupures de presses.

Un ouvrage vraiment intéressant pour le compte, illustré et qui fait état d’un impressionnant travail de fourmi. Seul petit bémol : un style et une orthographe qui demanderait à être un peu plus travaillé. Mais au final ce 9e opus du fanzine-anthologie d’Eric Escofier est un très bel hommage au cinéma vampirique. Vivement la suite.

Pour commander ce numéro, où les précédents : http://monstresdelanuit.tripod.com/monstres.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *