Escofier, Eric. Les monstres de la nuit 10 : Spécial vampires 1961-1966

Après un premier opus qui couvrait de l’aube du cinéma au début des années 60, Eric Escoffier et son fanzine cinéma horrifique nous reviennent avec une seconde mouture des Monstres de la nuit spécial vampire, couvrant cette fois-ci une période allant de 1961 à 1966. Résumé, affiches et extraits des films, biographies, coupures de presse, etc. Eric Escoffier à une fois de plus mijoté un programme alléchant pour les amateurs de cinéma horrifique.

Comme pour le premier opus, l’auteur passe au crible l’ensemble des films sortis durant cette période, s’attachant aussi bien au résumé des œuvres qu’au casting dont elles ont fait l’objet. On découvre ainsi de nombreuses biographies des réalisateurs et acteurs ayant participé aux différents films, dont la plupart sont aujourd’hui tombés dans l’oubli. Ainsi qui se rappelle aujourd’hui de Alfonso Corona Blake, de Robert L. Frost ou du prolifique Abel Salazar ? Eric Escoffier se charge donc de ressusciter ses anciennes gloires du cinéma fantastiques, ainsi que les films (dont beaucoup sont aujourd’hui introuvables) qu’ils ont pu réaliser, voire dans lesquels ils ont joué.

Décennie oblige, se second opus fait la part belle au cinéma de Mario Bava, qui a durablement marqué le fantastique des années 60. On re-découvre par ailleurs le Prince of Darkness (avec Christopher Lee dans le rôle de Dracula) de Fischer, suite tant attendu du Horror of Dracula du même réalisateur. Mais force est d’avouer que l’ensemble des films abordés ici sont des ovnis pour la plupart introuvable, à l’instar des Samson, Santo et autres films à la limite du Z qui fleurirent durant les années 60.

Il est également question de Last Man on Earth, première adaptation du Je suis une Légende de Matheson, avec le magistral Vincent Prince dans le rôle titre (selon moi la meilleure adaptation de ce roman, et de très loin). L’amateur de films décalés découvrira également de cultissimes et introuvables références, comme Billy the Kid Vs Dracula, ou encore le Baiser du Vampire de Don Sharp, à la limite du cinéma X.

Une fois de plus, Eric Escoffier propose aux amateurs de cinéma de genre une véritable encyclopédie du sujet, passant au crible chaque film de la période, ressortant de vieilles coupures de presses de l’époque, disséquant les biographie des acteurs et réalisateurs… Et comme pour le premier volume, force est d’avouer que le monsieur maîtrise son sujet et sait faire partager son enthousiasme.

Qui plus est, les quelques erreurs ressenties à la lecture du premier opus (typographiques et orthographiques) se sont grandement atténuées, faisant de ce second volume dédié aux vampires un ouvrage très complet pour tout amateur de cinéma vampirique qui se respecte, même si on aurait aimé en découvrir encore plus, gourmand que nous sommes.

Pour commander ce numéro, où les précédents : http://monstresdelanuit.tripod.com/monstres.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *