Corbeyran, Eric – Guerineau, Richard. Le chant des stryges. Tome 1 : Ombres

Sud-ouest des États-Unis, désert Mojave à la frontière de l’Arizona. Le numéro 1 du pays inaugure officiellement un nouveau complexe militaire, base secrète avec entrepôt d’armes et d’ogives nucléaires. Mais pendant la mise en place des services de sécurité, on assiste à l’infiltration d’un dispositif terroriste visant à éliminer le président. C’est alors qu’entre en scène une mystérieuse jeune femme…

Les connexions avec l’univers des Stryges et les vampires sont nombreux, même si elles n’apparaissent pas de manière directe dans ce premier opus. On fait ici connaissance avec les principaux protagonistes, de Nivek l’agent gouvernemental qui n’accepte pas d’être remisé, à l’Ombre, mystérieuse jeune femme aussi belle que dangereuse, en passant par Josh, ancien professeur de Nivek qui semble en savoir beaucoup sur l’étrange créature aperçue dans la base secrète. On se retrouve donc ici dans une histoire mêlant conspiration gouvernementale et fantastique, dans laquelle les protagonistes se retrouvent peu à peu au cœur d’une affaire qui va dépasser leur entendement.

Les vampires de cet opus sont encore très évanescents. Personnifiés par les mystérieuses Stryges, dont on n’aperçoit qu’une vague ombre à travers un écran vidéo, on n’en sait encore que peu de choses, sinon que leur morphologie est très différente de la nôtre. L’exemplaire autopsié par Melinda est en effet haut de près de trois mètres, et possède des excroissances au niveau des omoplates qui pourraient être des ailes. Leurs pouvoirs sont encore inconnus dans ce tome 1, mais ils semblent avoir une influence très importante sur les grands qui gouvernent ce monde, et se jouer d’eux comme de pions sur un échiquier.

Au final, un premier album très accrocheur, au rythme haletant qui propulse le lecteur au cœur d’une intrigue qui ne déplaira pas aux amateurs de X-Files. Le complot gouvernemental, les créatures mystérieuses qui semblent planer au-dessus des protagonistes, et les personnages principaux membres du FBI, beaucoup de choses peuvent en effet rappeler les enquêtes de Mudler et Scully, mais la trame esquissée ici semble davantage puiser ses sources dans le fantastique que dans la science-fiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *