Corbeyran, Eric – Guerineau, Richard. Le chant des stryges. Tome 3 : Emprises

Crombie, le secrétaire d’Etat à la défense, se suicide sous l’emprise d’un stryge. Nivek, le chef de la sécurité du Président, et l’Ombre apprennent la vérité sur sa mort. Ils sont surveillés par un homme appartenant aux services secrets mais qui travaille pour un mystérieux commanditaire. Parallèlement, l’Ombre découvre que des créatures ailées volaient non loin du lieu de l’assassinat de Grosvenor…

Troisième album de cette série incontournable, dans lequel les héros vont approcher d’un peu plus près la vérité. Ils ne doutent plus de la main-mise des stryges sur de nombreuses strates du pouvoir, et vont tenter de remonter jusqu’à elles. L’intrigue se poursuit donc, faisant intervenir de nouveaux personnages, dont certains vont conduire les héros à penser que quelqu’un les suit à la trace. Certains personnages vont par ailleurs disparaître, victime de leur incompétence aux yeux des stryges.

Concernant les vampires de cet album, celles qu’on nomme Stryges, on apprend en fait peu de choses supplémentaires. Ce sont des êtres apparemment humanoïdes, ailés, qui manipulent les êtres humains à leur convenance. L’une de leur habileté est de disposer du baiser d’oubli, qui rend fou quiconque croise leur regard.

Un troisième tome dans la continuité des deux premiers, qui voit l’arrivée de nouveaux personnages et va permettre à nos héros de s’approcher brièvement de celles qu’on nomme Stryge. Toujours aussi plaisant à lire, on en redemande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *