Whedon, Joss. Buffy contre les vampires. Saison 3. 1999

Après avoir tué Angel, Buffy décide de fuir à Los Angeles. Après avoir été confronté sur place à un démon, elle se décide à revenir à Sunnydale, où elle mettra un petit moment avant de retrouver sa place. Une nouvelle tueuse fait également son apparition, Kendra ayant été tuée par Drusilla. Mais Faith, impulsive et rebelle, est tout le contraire de sa prédécesseur. Et comme si cela ne suffisait pas, de nouveau ennemis vont faire leur apparition en ville, parmi lesquels Mr Trick, un vampire aussi cruel qu’opportuniste qui finira par se rallier à la cause du Maire, beaucoup plus au fait des problèmes de surnaturel qu’il n’y paraît au premier abord.

Une troisième saison des plus réussie, qui va brillamment poursuivre les progrès qui avaient déjà marqué le passage de relais entre les deux premières saisons. Les personnages sont plus fouillés, avec notamment une psychologie plus fine, qu’il s’agisse de Willow, qui se découvre peu à peu des talents de sorcière, Alex qui se pose des questions sur son statut dans le Scooby-Gang, voire même Cordelia que son rapprochement avec le reste de la bande semble avoir rendue moins « futile ». La plupart des « héros » voient un épisode leur être entièrement consacré, de Cordélia qui va chercher dans la sorcellerie un moyen de se venger d’Alex, à Willow qui va être victime d’une chasse aux sorcières, sans oublier Alex qui va chercher sa place dans la petite bande alors que ses amis veulent lui éviter de se mettre en danger.

En bref il s’agit là d’une saison charnière, nos héros s’apprêtant à quitter le giron du lycée pour la fac. C’est aussi une saison riche par le nombre de personnage qui vont y faire (ou refaire) des apparitions, comme le Maire Wilkins, Wesley le nouvel observateur, Mr Trick, Faith, etc. Le tout s’approchant au fil des épisodes d’un flamboyant final, très connoté teen-movie, qui possède néanmoins un certain éclat.

Peu de choses spécifiques aux vampires dans cette saison, si ce n’est la mise en scène de certains groupuscule occultes composés de vampire (les Illuminatis), et un épisode où Alex et Willow vont, par le truchement d’un démon, être transformé en vampires, devenant des loyaux bras droits du Maître. On croisera également la route du premier associé de Mr Trick, un très vieux vampire aux pattes de bouc au front orné de cornes démoniaques, et quelques autres sympathiques infants de la nuit, mais la trame principale de cette saison s’attache plus à mettre en scène des démons que des vampires.

Au final une troisième saison très réussie, porté par des bad guy charismatiques (le maire en tête), mais où la part vampirique se trouve réduite à de rares épisodes.

Whedon, Joss. Buffy contre les vampires. Saison 3. 1999Whedon, Joss. Buffy contre les vampires. Saison 3. 1999Whedon, Joss. Buffy contre les vampires. Saison 3. 1999

2 réponses à Whedon, Joss. Buffy contre les vampires. Saison 3. 1999

  1. sasa dit :

    salue,
    depuis que j’ai découvert Buffy contre les vampires c’est ma série préféré.
    il y a combien de saison?
    car j’éspère pouvoir les voir tous.
    biz

  2. Vladkergan dit :

    Il y a 7 saisons (dont tu trouveras la liste ci-dessus, avec des liens vers les chroniques), et 5 saison d’Angel. Joss Whedon a depuis décidé de poursuivre Buffy au format comics, et une saison est déjà sortie (complètement aux US, presque totalement traduite chez nous), la suite étant dors et déjà sur les rails.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *