Whedon, Joss. Buffy contre les vampires. Saison 4. 2000

Alors que Willow se trouve comme un poisson dans l’eau à la Fac, Buffy n’arrive pas à s’adapter et son travail de tueuse s’en ressent. Giles quant à lui, destitué de son rôle d’Observateur, et au chôme forcé suite à la destruction du lycée, ne sait pour un temps plus quoi faire de ses journées, quand il ne perd pas tout simplement pied. Quant à Xander, qui lui n’a pas réussi à intégrer la fac, il vivote de petits boulots, tout en louant le sous-sol de la maison de ses parents.

De l’avis de la majorité des fans, cette saison est une des moins bonnes, et même Whedon a dit plusieurs fois en interview que ce quatrième arc n’était pas aussi bien structuré que les précédents (et la plupart des suivantes). On change ici de contexte : nos héros quitte le lycée pour la fac.Et qui dit nouvelle saison, dit nouveaux personnages (et retour d’anciens). Exit Angel (qui fait cependant quelques apparitions), Wesley, bienvenue Tara, Riley, re-bienvenue Spike. De mon point de vue, cette saison se veut nettement moins intéressante du fait de ses bad-guy (Adam, ridicule), et de certains de ses héros (le sus cité Riley en tête, beau gosse insupportable). La saison ménage ceci dit quelques bons moments (un retour à Sunnydale inattendu, le rôle de Spike et sa position vis à vis du Scooby-Gang), mais on est bien loin du brio de la saison précédente et de son final démentiel.

Au niveau vampirique, cette nouvelle saison apporte peu d’éléments novateurs, si ce n’est la trouvaille de l’Initiative, qui parvient à contrôler les vampires en bloquant leur capacité à se sustenter sur autrui (trouvaille dont Spike fera les frais). On dénombre également quelques objets, autour duquel vont tourner les intrigues de certains épisodes, qui permettent aux vampires d’étendre leurs capacités. A part ça, pas de grandes nouveauté, ni de personnages vampiriques très captivants.

Au final, cette quatrième saison se révèle bien en dessous des précédentes, malgré un changement de décor qui aurait pu permettre à la série de se renouveler complètement. Néanmoins, elle peut être vue comme une étape avant les saisons suivantes, pour le moins réussies.

Whedon, Joss. Buffy contre les vampires. Saison 4. 2000Whedon, Joss. Buffy contre les vampires. Saison 4. 2000Whedon, Joss. Buffy contre les vampires. Saison 4. 2000

Une réponse à Whedon, Joss. Buffy contre les vampires. Saison 4. 2000

  1. Melisende dit :

    Sans doute la saison que j’aime le moins. Je n’ai jamais réussi à accrocher au personnage de Riley et à cette intrigue autour d’Adam et de l’Initiative… Le seul point positif à mon goût, ce sont les apparitions de plus en plus fréquentes de Spike. ^^

    Meli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *