Schreiber, Ellen. Vampire kisses, tome 1

Raven, 16 ans, est une originale, avec son look gothique et son esprit rebelle. Elle vit à Dullsville, la ville de l’ennui. C’est bien simple : il ne s’y passe jamais rien et tout le monde se connaît depuis toujours. Enfin, c’était vrai avant l’événement du siècle : de nouveaux habitants emménagent au sommet de la colline, dans le manoir étrange et prétendument hanté qu’on croyait abandonner depuis des lustres. Qui sont ces gens ? Et surtout, qui est le beau, sombre et insaisissable Alexander Sterling ? Si les rumeurs disent vrai, ce sont des vampires. Raven, qui rêve d’un baiser avec un vampire depuis la maternelle, est prête à risquer sa vie pour découvrir la vérité…

Dès l’âge de 5ans, Raven a su se démarquer des autres par ses goûts cinématographiques ou ces goûts vestimentaires très étranges.11 ans plus tard, elle est la gothique de la ville. Avec son amie Becky, elles vont tout tenter pour mieux connaître la nouvelle famille arrivée en ville et surtout connaître leur secret. Elles écoutent tous les ragots et mènent leur enquête. Une seule chose obsède Raven, savoir s’ils sont des vampires comme la rumeur le dit. Raven est complètement fascinée par eux. Elle en oublie même qu’elle reproduit sur cette famille l’exclusion qu’elle endure tous les jours. Ce n’est pas parce qu’ils sont discrets ou ne sortent que la nuit que cela fait d’eux des monstres ! Non ? Elle en arrive à ne plus bien savoir que et qui croire. Elle abandonne ses recherches pour se focaliser sur son nouvel amour même si secrètement elle rêve toujours d’être mordue par un vampire pour en devenir un elle-même.

Dans Vampire Kisses, tous les clichés vampiriques sont représentés : l’absence de reflet dans le miroir, les chauves-souris, l’ail et les croix. Même la cave de la résidence contient des caisses de terre. Même si l’histoire nous rappelle beaucoup d’autres romans comme Twilight, ici le mythe du vampire est respecté à la lettre. Dans ce tome, tout n’est que supposition. Aucune ou presque des informations n’ayant été démontrées par Raven. Le prochain tome devrait nous délivrer un peu plus d’éléments sur cette curieuse famille.

Ce roman est destiné en premier lieu aux adolescents et aux jeunes adultes. Cette lecture légère et agréable se lit très rapidement. L’auteure ne se perd pas dans de grandes descriptions et enchaîne les événements. Enfin ne vous attendez pas à de grandes actions, nous restons dans un univers ados avec des préoccupations d’ados tout le long du livre. Le personnage principal tient tout le livre sur ses épaules. Son caractère franc et direct ainsi que son côté gothique donne aux dialogues de l’originalité. Ce n’est pas l’intrigue simple et assez prévisible qui nous pousse à finir la lecture. C’est grâce à elle et à son humour que nous passons un agréable moment de lecture. Le rythme plus dynamique en fin de livre, nous permet de finir agréablement ce roman. Vampire Kisses est un livre très fleurs bleues, romantique avec un soupçon de gothique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *