Meyer, Stephenie. Révélation

Les rêves de Bella semblent sur le point de se réaliser. Son union avec Edward la comble plus qu’elle ne l’aurait jamais espéré sous la bénédiction de son entourage et son avenir s’annonce radieux. Mais une humaine est-elle capable de vivre une existence épanouie aux côtés d’un vampire, aussi aimant soit-il ? La question se pose plus que jamais, surtout lorsque la jeune mariée constate stupéfaite qu’une grossesse hors du commun se développe en elle à une vitesse effrayante. Le couple parviendra-t-il à prendre les décisions qui s’imposent pour surmonter cette nouvelle épreuve ? Edward tiendra-t-il sa promesse ? Comment vont réagir les dirigeants Volturis ?

Dernier volet de la saga à succès de Stephenie Meyer, Révélation déçoit. Cette constatation amère impute en grande partie à la façon dont l’auteure lève sans vergogne le voile sur le moindre petit détail concernant la personnalité de ses vampires, ainsi que sur leur mode de vie. Ses personnages deviennent bénins au possible, dépourvus de la moindre once de mystère ; un comble pour de telles créatures. Pire, l’intrigue peine à décoller, ralentit par la longueur de certains passages sans réelle importance. Le roman s’englue dans la facilité, pour ne pas dire une naïveté outrancière, sans parler des valeurs sujettes à controverses que n’hésite pourtant pas à prôner le récit.

Peu crédible, voir incohérente, l’histoire s’intéresse cependant à des thèmes qui auraient mérités un traitement moins aseptisés, comme par exemple la possibilité d’une relation physique entre une mortelle et un vampire, l’enfantement d’un être hybride ou encore les premiers pas d’un novice en proie à une soif incontrôlable. Hélas, à trop vouloir décrire les étapes qui constituent une relation amoureuse dans un cadre idyllique, le récit en devient platonique et insipide. Les vampires de la famille Cullen, Edward comprit, ne sont que des ombres sans consistance rôdant dans le sillage d’une Bella dépourvu de charisme. On attend qu’un rebondissement vienne bousculer le récit et ses vampires amorphes mais en vain, les évènements prévisibles au possible s’enchaînent sans surprise.

Quelques points positifs viennent malgré tout éclaircir ce tableau peu reluisant. Tout d’abord, l’idée de raconter une partie de l’histoire du point de vu de Jacob Black est bien trouvée, tout comme les relations qu’il entretient avec son clan. Le rassemblement de talents vampiriques, avec les nombreux pouvoirs évoqués, est lui aussi intéressant à suivre bien qu’arrivant trop tardivement dans le récit. Enfin, la menace qu’incarnent les Volturis sauve un peu les meubles d’un ennui abyssal bien qu’elle ne tienne aucunement ses promesses au final.

Le gâchis que représente Révélation est d’autant plus difficile à exprimer quant on a apprécié les volumes précédents de la saga. À vouloir rendre la destinée de ses protagonistes trop commune, l’auteure prive ses lecteurs d’une fin digne de ce nom, se contentant d’écrire une conclusion plate, sans âme. Souhaitons davantage de panache pour l’éventuel Midnight Sun en préparation.

10 réponses à Meyer, Stephenie. Révélation

  1. Bellatrix dit :

    Etant une fan de cette saga, je suis entièrement d’accord avec ta critique. C’est d’ailleurs la première critique négative que je trouve à ce sujet! Ce tome gâche tout le reste, et Bella est insupportable. Déjà le fait de vouloir garder l’enfant (mais depuis quand Bella a l’instinct maternel??) et aussi le passage où elle et Edward crache sur Jacob. Cependant, je trouve cela très intéressant la partie du point de vue du loup-garou. Ca nous permet de le connaître en profondeur, voire même de changer d’opinion sur lui.
    L’autre point négatif que j’ai trouvé c’est: comment vont-ils bien pouvoir en faire un film? =/ Affaire à suivre!

  2. Ewelf dit :

    Idem pour moi,
    J’ai aimé les 3 premiers tomes et suis très deçus par le dernier (que je vais certainement finir aujourd’hui). Le passage de la grossesse m’a paru interminable. Je suis restée dans l’attente de rebondissements, malheureusement tous s’enchaîne sans surprise. Dommage!

  3. crazyangel dit :

    Je ne peux que rejoindre les avis précédents……..quatrième tome d’une mornitude exemplaire ,et si j’osais je dirais "sans âme".
    Non seulement les Cullen sont devenus limaces, mais Jacob qui à partir du deuxième tome prenait de l’importance s’est complètement démoli dans le dernier tome… tout est plat, décevant, la fin laisse entrevoir une suite possible : Jacob et Nessie par exemple…. n’importe quoi… quoiqu’il en soit si prochain volume il y a, ce sera sans moi…..

  4. Lucy Westenra dit :

    Dernier opus très décevant en effet, la partie d’échec Grandeur Nature entre les Volturi et les vampires pro-Cullen est d’un ennui mortel, l’accouchement est pathétique et les vampires sont d’une platitude effrayante, bien loin des vampires d’Anne Rice que Meyer tente d’imiter à mon sens. Bref, à part les big fans, vous pouvez passer votre chemin.

  5. alice dit :

    Alors là, j’avais déjà du mal avec les autres tomes, mais là c’est du n’importe quoi. Bella, celle qui est décrit comme si mature, et qui est babysitté par un vampire, celle qu’on trimballe tout le temps comme une enfant, celle à qui on dit de se coucher car elle va être fatiguée, celle qu’on porte tout le temps à tout bout de champ…décide de garder un enfant! En panne d’inspiration sans doute, Meyer.
    Description pathétique de l’amour charnel, accouchement d’un ennuie mortel, et ça dure… ça dure, quoi 100 pages…Imprégnation sur un enfant qui vient de naitre par un gamin de 17 ans. Mais qu’est ce que c’est que ce livre. Pourquoi autant de tapage. Heureusement pas d’autre tome en vue. Bon il reste les films, d’ailleurs je suis curieuse de voir comment ils réussiront à faire un film de l’accouchement. Car j’ai du mal à voir plus sordide.
    Enfin, le point positif, c’est que s’en est fini de la saga.

  6. madison dit :

    Tout à fait d’accord avec vous,
    Je trouve le dernier tome vraiment nul,
    Sauf le moment des loup,
    Comme la dit Bellatrix, depuis quand bella a l’instinct maternel.
    J’espère que le film ne sera pas aussi décevant.
    Le 4eme tome est celui que j’ai le plus dur a lire en entier.

  7. EricAddict dit :

    je suis d’accord avec tout vos commentaires, déja que Bella m’enerve d’habitude mais là c’est l’horreur!!!
    Moi je fis que c’est les parents americain qui vont être content de l’adaptation, avec tout leur commité pour se plaindre là y’a de quoi faire Sexe+ Accouchement dégueu!!
    Pas que ça me choc perso mais je sens qu’on va en entendre parler!!
    3 livres a attendre que ce torturé d’Edward se décide enfin à transformer sa cruche de Bella pour ça…

  8. Skelarh dit :

    Toute la partie d’accouchement est longue, très longue, trop longue ! Le reste, est pas mal bien que trop peu développé avec le sexe entre Edward et Bella, ressortant le côté bestial des Vampires. Le double point de vue Bella / Jacob dynamisant l’écriture, la menace des volturis et leur attaque très stratégique.
    L’imprégnation jaboc \ Nelly. Pourquoi pas, politiquement pas correcte, mais pourquoi pas, la midinette est contente bella reste avec Edward et la menagère aussi car Jacob ne finit pas malheureux tout seul. (De toute façon c’était ca ou Leah ^^).
    L’accouchement ? Gros point noir du livre ! D’un côté, Bella peut être enceinte car Edward est mort avec tout le système reproducteur qui marche et donc ca se reconstruit automatiquement. OK ! Là c’est cohérent ! Par contre Bella se voit l’entrejambe déchiqueté, bouffé, explosé par la petite qui sort (en film ils vont galérer ^^) mais, comme par magie, Edward la mord et tout se reconstruit… Y a même pas de cohérence ! Le roman aurait prit une ampleur différente si elle était morte lors de l’accouchement ^^ Le bordel entre les volturis qui viennent pour la fille vampire, jacob qui s’impregne de Nelly mais les vampires veulent la protéger (la garder pour eux? ) mais ne pas gacher la mort de Bella pour autant, un duel entre Edward et Jacob pourquoi pas ? Plutot que l’happy end qui est écrite !

    L’écriture de SM reste la même, pas une grande oeuvre littéraire mais assez fluide, assez intense pour que l’on est envie de lire la suite jusqu’au bout. Dommage ces deux gros points noirs et encore et toujours le battage médiatique. Certainement – avec le premier – le tome qui avait le plus gros potentiel !

  9. Vamp dit :

    Quatrième Tome: Extraordinaire!!
    J’ai adoré. Je l’ai lu. Et je l’écoute maintenant en livre audio pour la troisième fois. Je ne m’en lasse pas! Tellement bien écrit!

  10. Sig dit :

    Pas grand chose à dire sur cette saga je suis d’accord pour dire que ces livres ne sont pas excellent. Mais j’aime quand même. Si si. Je veut dire, c’est un livre avec un background à l’eau de rose des dialogues nanars et écrit avec des mots simples. Dans son domaine, il est bon. Il ne faut pas comparer Metallica avec Chopin ou Park Chan Wook avec Spielberg, vous me suivez ?
    De là à dire que c’est bien écrit, je pense que l’on en est loin.
    Quand aux adaptations en film, les deux premier sont de la bouse, et je n’attend pas mieux des deux autres, l’adaptation change de main et on la donne à ceux qui sauront faire le plus de fric.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *