Somper, Justin. Vampirates, tome 1. Les démons de l'océan

2505. le niveau des océans a monté. Une nouvelle ère de piraterie a commencé. Pris dans une violente tempête, Grace et Connor, deux jumeaux, font naufrage au milieu de l’Océan, dans une eau aussi froide que menaçante. Recueilli par un bateau pirate, Connor apprend très vite à manier le sabre. Mais est-il fait pour devenir pirate ? Grace, quant à elle, se retrouve à bord d’un mystérieux navire. Enfermée à double tour, elle sait qu’on ne lui fera pas de mal tant qu’elle suivra les règles dictées par le capitaine. Naviguant l’un et l’autre vers des eaux inexplorées, une seul chose compte désormais pour eux : se retrouver.

Dans cette histoire, nous suivons à la fois Connor à bord du El Diablo (un bateau pirate) et Grace sur le célèbre bateau des Vampirates. Ils devront tous les deux s’adapter à la nouvelle vie qui se dessine pour eux. Mais seul l’espoir de se retrouver un jour compte pour les deux jeunes adolescents. Connor se surpasse et oublie bien vite que le plus intrépide des deux, c’est sa sœur. Grace, elle, évolue avec beaucoup plus de prudence. Faut-dire qu’elle ne sait rien sur le bateau qui l’a recueilli. Elle reste dans sa chambre, enfermée à double tours, la plupart du temps. C’est grâce à Lorcan, le garçon qui la sauve de la noyade, qu’elle pourra courageusement partir à la découverte du navire.

Certains vampires ont pris refuge sur le Vampirate. Pour pouvoir y rester, ils doivent respecter quelques règles et, surtout une règle en particulier, se nourrir qu’une fois dans la semaine lors du « festin ». Ce festin est la seule occasion où humains et vampirates se côtoient. Chaque vampire possède un donneur attitré. Les humains sont nourris et logés sur le bateau le reste de la semaine. L’indiscernable Capitaine du Vampirate, régie son bateau seul. Sa puissance est telle qu’il peut se passer de se nourrir et il peut également rester au soleil grâce à ses vêtements qui le recouvrent presque entièrement. Alors que ses passagers en sont incapables. Il a également la capacité de lire dans les pensées des autres et également certainement le don de télékinésie.

Une belle histoire de piraterie pour les enfants âgés de 9-12 ans. L’écriture est simple mais le vocabulaire de navigation est là pour l’enrichir et nous présenter au mieux les personnages et l’ambiance à bord des navires. Les évènements s’enchainent tout le long du livre et le suspens est maintenu grâce à l’alternance de la narration entre Grace et Connor. Les différents personnages secondaires sont attachants et bien travaillés. Alors que la quatrième de couverture nous annonce que l’histoire se passe en 2505, cet aspect futuriste n’est pas du tout perçu lors de la lecture.

Vampirates est une lecture agréable mais malheureusement trop axé pour un jeune public. Quand on parle de pirates et de vampires dans un même livre, on pourrait s’attendre à voire des méchants, des combats acharnés, etc.. Mais ce n’est pas du tout le cas, nous avons à faire à de gentils pirates qui évitent de tuer lors d’un abordage et à de gentils vampires qui « chouchoutent » les humains. Il aurait été agréable d’avoir plus de nuances de caractères chez certains personnages. Malgré tout, l’alliance vampire-pirate, qui me rebutait au début, est bien réussie et on pourrait même espérer en avoir une version « adulte ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *