Nathy. Dark-Side, Tome 1. Le Chevalier Vampire

Cathal se l’était juré. Jamais il ne se laisserait de nouveau tenter par une humaine. Mais la veine palpite sous ses lèvres, fébrile et envoûtante. Non… Un chevalier-vampire se doit d’être infaillible. Seule sa mission importe. Il doit comprendre les mystérieuses disparitions qui frappent les siens. Et rien d’autre. Elle ne compte pas. Elle n’obtiendra rien de lui. Sauf si elle lui résiste…

Cathal est en pleine filature pour, enfin, démasquer un tueur de jeunes vampires. Il y sauvera de justesse Nelly, une humaine, d’une violente agression. Cette humaine lui rappelle beaucoup une ancienne conquête. Il se surprend à aller lui rendre visite à l’hôpital, à la suivre ou bien à provoquer leur rencontre. Mais la jeune femme n’entend pas se laisser attendrir aussi facilement. Bien au contraire, elle éprouve beaucoup de crainte et de peur envers lui. Elle émet beaucoup de critiques concernant les us et coutumes très strictes des vampires. Elle ne veut pas se plier à ces règles, ne veut rien apprendre sur eux. Son entêtement lui jouera des tours et ne lui réussira pas. Elle agit comme une petite fille têtue que l’on devra punir pour lui faire comprendre que ce qu’elle fait n’est pas correct.

Maintenant que Nelly connaît leur monde, elle apprend également qu’une société d’humains, l’Ordre de la Miséricorde, fait tout pour éliminer les vampires. Ils sont très doués dans l’art de la manipulation. Nelly écoutera tout ce qu’on lui dit, de tous les points de vues. Mais, à la fin, qui croire ? Quand on voit comment Cathal peut être violent et complètement impulsif, il est facile de se dire que c’est lui le méchant !

Les vampires, euh pardon les ichoriens, sont un peuple vivant cachés des humains. Ils sont gouvernés par un roi : Edern. Un des plus anciens vampires et certainement l’un de plus puissants également. Il terrasse ses ennemis rien que par la volonté de sa pensée. Petite chose singulière (mais de plus en plus courante en Bit-Lit), ici, les vampires peuvent très bien sortir en plein jour.

Même si certains éléments de l’histoire arrivent trop rapidement. Même si certaines données ou informations nous paraissent inutiles, voire confuses, on s’attache à cet univers de vampires traqués par les soldats de Dieu. On ressent pleinement les tensions entre Cathal et Nelly ou encore cette grande confusion qui s’empare de Nelly.

Dark-side s’annonce comme une série addictive. La commencer, ce n’est plus la lâcher avant la fin. Et c’est bien la première fois que je me surprend à lire le teasing du prochain tome…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *