Rowen, Michelle. Sarah Dearly, tome 2. Accro

Sarah Dearly a décidément le don de se mettre dans des situations impossibles. A peine vampire depuis deux mois, la voici déjà ultra célèbre dans le milieu. Tous la croient tueuse de tueurs. La rumeur prétend qu’elle aurait dégommé à elle seule presque 10 chasseurs de vampires. Crainte par certains, enviés par beaucoup, elle doit faire face à sa nouvelle réputation et surtout à ses problèmes personnels.

Après des vacances inoubliables au Mexique, son maître vampire de petit ami prend de nouveau ses distances, sans doute encore dans une passe suicidaire. Quant à Quinn, ce virulent chasseur de vampire transformé contre son gré en créature de la nuit et sauvé par Sarah, il a décidé qu’il était l’homme de sa vie. Les choses ne sont donc pas encore simples pour la jeune vampire dynamique.

Toujours pleine d’humour, Sarah est confrontée à des situations plus violentes, des sentiments plus troublants encore que dans le premier tome. A peine a-t-elle eu le temps de se faire à l’idée d’être presque immortelle que déjà sa vie est menacée, comme son équilibre mental et sentimental ! Sarah reste une fille jusqu’au bout des ongles. Glamour autant qu’elle le peut, elle est bourrée d’humour, particulièrement dans les situations périlleuses. Douée d’une répartie peu commune, elle est un personnage vraiment attachant, entre forces et faiblesses. Fidèle en amitié, elle se met en quatre pour ses amis.

Le cœur sur la main, elle recueille quiconque est seul. Après avoir aidé Quinn à s’accepter en tant que vampire, la voilà qui prend en charge un loup garou coincé dans son corps animal. Mais le cœur de Sarah ne craint pas que le pieu que ses ennemis veulent y enfoncer. La froideur de Thierry est aussi dangereuse, d’autant que Quinn se montre bien plus entreprenant que lui. De nouveaux personnages apparaissent ici, alors certains autres sont approfondis. Lenny et Janie sont les gardes du corps de Sarah, engagés par Thierry qui craint pour sa sécurité. Duo improbable, ils sont délicieusement hilarants, intrigants aussi. Ils en savent autant sur les chasseurs que sur les vampires !

Michelle Rowen profite aussi de ce tome 2 pour décortiquer certains personnages. Amy, bonne copine de Sarah, elle est amoureuse d’un gars pour lequel Sarah éprouve tout au plus de l’inimitié. Et puis il y a aussi Georges. Le vampire gay un peu stéréotypé mais qu’on imagine terriblement sexy !!

On évolue entre amitié et doute, entre action et frisson, entre conviction et retournement de situation. Michelle Rowen joue avec nos nerfs quand arrive la dernière page car on en veut encore plus. On avait pu reprocher au premier tome un manque de sensualité, mais l’écriture de Rowen a su mettre un peu plus de corps à corps entre ses lignes. Les affres de la vie sentimentale de Sarah se confondent avec ceux de sa vie vampirique et les questions qu’elle se pose deviennent presque universelles !!

D’autant que Thierry, qui nous apparaissait déjà comme délicieusement ténébreux, se révèle plus dangereux qu’on aurait pu le penser. En effet certains aspects des anciens vampires sont ici révélés, créant une surprise particulièrement bien imaginée alors qu’on croyait les vieux vampires débarrassés de toute soif !

L’auteur maîtrise de mieux en mieux ses personnages, qui prennent sous la comédie des traits parfois dramatiques. Et s’il y a toujours un happy end, ce n’est pas forcément celui auquel on aspirait. Une lecture à recommander, féminine et sans prise de tête !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *