Pavanello, Roberto. Bat Pat, tome 4

Un nouveau locataire s’est installé dans la maison d’en face. Il ne sort jamais au grand jour et passe ses nuits à écouter l’éternelle même valse : Plutôt louche, n’est-ce pas ? Il nous faudra beaucoup de sang-froid, mais Martin, Rébecca, Leo et moi mourons d’envie de percer son secret ! …

Rébecca se prend soudainement de passion pour les danses latines et de salon. Grâce à mademoiselle McKnee, elle apprendra les bases de la salsa, de la samba… puis de la valse. C’est justement un air de valse que tout le quartier entend depuis l’arrivée des nouveaux voisins. De plus en plus de témoignages curieux sont rapportés à la police. Notamment celui d’un homme venant danser la valse avec les dames du quartier. Bat Pat s’inquiète beaucoup pour sa jeune amie ainsi que pour lui-même.

Cela commence souvent par une vieille maison que l’on prétend souvent hantée. Puis de l’arrivée de voisins très bizarres, que tout le monde évite par peur. Rébecca, Léo, Martin et Bat Pat en feront également l’expérience. Et comment ne pas avoir les pires soupçons pour ce voisin qui déménage en plein nuit à bord d’un corbillard ? Un homme étrange, blafard et que l’on ne voit pas sortir le jour. Il n’en faut pas plus à Bat Pat pour en tirer des conclusions rapides : notre nouveau voisin est un vampire !

Cette petite enquête destinée aux jeunes lecteurs, à partir de 9 ans, est agrémentée de dessins très colorés. Ces dessins appuient l’intrigue de l’histoire et également aident l’enfant à se plonger dans cette ambiance sombre et inquiétante. Même si l’histoire a une base très classique, l’auteur y a ajouté des éléments qui plairont aux enfants, garçons et filles. Notre narrateur chauve-souris nous présente l’histoire d’une façon amusante même si parfois la peur le tenaille.

Une enquête agréable à lire avec quelques rebondissements qui étonneront les plus jeunes. On oublie parfois que c’est Bat Pat qui raconte l’histoire. Ce qui peut créer quelques incompréhensions. Une chauve-souris qui pourra accompagner les enfants dans d’autres enquêtes tout aussi effroyables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *