Haines, Jess. Waynest, tome 2. Enlevée

Il fut un temps où le principal problème de Shiarra Waynest, détective privée, était de maintenir son agence à flot. Elle doit désormais négocier avec deux dangereux et séduisants vampires, ennemis depuis des siècles, dont elle a éveillé les convoitises. Alors que les tensions s’intensifient, les White Hats, chasseurs de vampires, pressent Shiarra de les rejoindre. Elle va alors découvrir que les apparences sont trompeuses, ce qui affectera toutes ses convictions… ainsi que ses désirs.

Dès le début de ce tome, Shiarra cumule les soucis. Les White Hats ont toujours envie de la voir rejoindre leurs rangs : ses connaissances et ses contacts chez les Autres pourraient leur être utiles. Mais les méthodes employées pour le recrutement sont un peu hors normes. D’un autre côté, les vampires lui font peur mais sont les seuls à pouvoir lui donner les informations recherchées. C’est donc à contre cœur qu’elle recontacte Alec, à partir de cette rencontre tout va s’enchaîner très rapidement.

Dans Traquée, les vampires étaient très présents. On y apprenait donc beaucoup sur les spécificités dont Jess Haines a doté ses vampires. Ce qui est le plus intéressant dans le tome présent, c’est la façon dont les vampires se lient avec leur « servants » humains ou encore d’autres vampires. Dans les deux cas, la technique est la même, il faut que le sujet à fidéliser boive le sang du vampire, quelques gouttes suffisent. Pour le simple humain, ce dernier éprouve une grande attirance et également un sentiment de devoir satisfaire et ne pas contrarier le vampire. De plus, le vampire a la capacité d’appeler ses serviteurs à lui sans que ces derniers puissent émettre une quelconque objection.

Ce deuxième tome de la série Waynest enchaîne les combats et autres scènes d’action. Il est difficile de le lâcher, tellement la tension est grande. On ne s’ennuie pas un instant. L’auteure a très bien géré les moments de concertation et d’évolution de l’intrigue et ceux, plus intenses, des combats ou autres courses-poursuites.

Ce nouvel opus est un cran au-dessus du premier. On aime ces scènes d’action bien menées et pas trop fouillis. Ce que l’on préfère, c’est cette héroïne qui, certes, a beaucoup de malchance et nous montre ses faiblesses, ses appréhensions, ses doutes. Une fille « presque » normale que l’on s’approprie et que nous aimons voir évoluer.

Une réponse à Haines, Jess. Waynest, tome 2. Enlevée

  1. suzanne dit :

    Super ! Bonne chronique. J’ai moi-même beaucoup apprécié ce tome très prenant et plein d’action.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *