Autret, Yann – Allag, Mélanie. Salut les vampires, tome 1. La bande des Bizarres

Avec mes copains, à l’école, ont forme une bande : la bande des Bizarres. Il y a Théo, avec son grand nez qui n’arrête pas de couler. Tom, avec ses pieds grands, trop grands, immenses. Et moi, Wladimir. J’ai les dents longues, le teint pâle, je suis un vampire… Mais personne ne doit le savoir !

Ce numéro est le 1er tome de la série intitulée Salut les vampires. On nous présente une famille de vampires, les parents, les 2enfants et la grand-mère. On suit de plus près Wladimir le grand frère au sein de son école. Il nous présente ses amis qui l’aident à supporter Léo Malipot et sa bande. Wlad et ses 2 compères forment la bande des bizarres. L’un a de grands pieds, l’autre a le nez qui coule constamment et Wlad a de grandes dents, ils ont tout pour faire une bonne équipe soudée.

Ce petit vampire nous apprend que toute sa famille a été mordue par un vampire. Il est donc un petit garçon âgé de près de 400 ans. C’est bien pratique pour les interrogations. Les vampires sont présentés aux enfants comme des êtres pas si différents que ça des humains. On compare les canines pointues à des petites différences physiques comme d’autres peuvent avoir de grandes oreilles ou de grands pieds. Les vampires présents dans cette histoire peuvent être comparés à l’approche que Matt Haig à faite pour son roman Les Radleys. Ils peuvent s’exposer à la lumière du jour mais sont très diminués physiquement. Leur vision est très sensible à l’éclairage ce qui leur fait préférer un temps nuageux plutôt que ensoleillé. Concernant leur habitude alimentaire, on n’en apprend pas beaucoup à part la composition du petit déjeuner des enfants. La baquette trempée dans le lait est remplacée par du sang caillé et boudin noir !

Un petit livre dédié aux premières et deuxièmes lectures pour les enfants de 7 à 9 ans. Le texte est malgré tout bien travaillé, flirtant parfois avec la prose. On aimerait que certains écrits pour ados soient aussi beaux. Une première approche vampirique très intéressante. Ce livre pose quelques bases de ce monde fantastique.

L’avis de Lalie, la petite fée (6 ans et demi)

Une famille de vampire ! Mais comment on devient vampire ? Ah oui, on me le dit dans ce livre, en se faisant mordre par un autre vampire. Mais c’est très rare que toute une famille soit transformée. Heureusement que ce ne soit pas pareil avec les moustiques…

Un petit garçon vampire qui va à l’école ! Mais comment fait-il pour y aller en plein jour ? Dans cette histoire, Wlad nous raconte qu’il supporte le jour mais qu’il n’aime pas le grand soleil. Il n’y voit plus rien le pauvre quand le soleil est là. D’ailleurs, ça lui amènera dès ennuis avec la bande de Léo.

Une histoire que j’ai aimé lire toute seule mais aussi avec papa et maman. Certains mots compliqués sont expliqués à la fin du livre mais il n’y en a pas de trop. On rigole beaucoup avec Wlad et ses amis. Les dessins accompagnent le récit sont très beaux et aident à la lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *