Yu, Yanshu. Step, tome 1. Dynasty-Tang

Dynasty-Tang, une jeune vampire, a perdu toute sa famille dans des conditions qu’elle ignore. Elle est recueillie par Mr Han, vampire lui-même et chasseur de monstres. Mais ses motivations sont loin d’être amicales. Ce qu’il veut, c’est son sang, un liquide doué de pouvoirs magiques.Et ça, il ne pourra pas le garder longtemps pour lui tout seul…Ce premier volume rassemble 12 chapitres de la vie de notre héroïne.

Le pitch initial et la couverture m’avaient à l’époque assez intrigué, c’est donc avec intérêt que j’ai fini par dégotter par hasard ce premier tome. Et là, je dois avouer que c’est un peu la grosse déception. La trame de fond n’est que très faiblement présente au fil des récits qui émaillent ce recueil, quant les histoire ne sont pas tout simplement sans rapport, hormis la présence des personnages principaux. Le pitch semblait promettre des choses originales, mais elles ne sont franchement pas exploitées dans ce tome, qui pêche aussi par une trop grande hésitation entre tragique et comique, ce qui lui ôte rapidement toute crédibilité. Les personnages ne sont pas assez creusés pour être intéressant, et on a du mal à cerner leur personnalité, leurs choix. Bref sur le fond, c’est très loin d’être convainquant.

Pour aborder le sujet du dessin, j’avoue qu’il m’a autant convaincu que l’histoire : à savoir pas beaucoup. Le trait est gras et pas franchement homogène, on passe de grosses scènes d’actions à un trip tête déformées pas du tout maîtrisé, et le style graphique qu’on parvient à distinguer au travers d’aplats de couleurs vraiment mal choisis n’a strictement rien d’original. On se demande même à quoi servent certaines cases…

Niveau vampirique, on est face à des vampires qui ont besoin de sang pour survivre mais que la lumière du jour ne rend pas impuissant. Ils peuvent être tués si on leur enfonce un pieu dans le coeur. A priori la société des vampires est assez structurée pour obéir à une sorte de Sénat, composé de membres influents de la société vampirique. Certaines femmes vampires sont enfin réputés pour posséder un sang capable de décupler les pouvoirs des vampires qui s’en abreuvent.

Un premier tome que j’ai cherché pendant de nombreuses années, mais qui n’en valait franchement pas la peine. Un dessin pas convainquant, un scénario chaotique qui n’avance pas, bref c’est un beau raté que ce premier tome, qui ne parvient à convaincre le lecteur sur aucun plan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *