Shan, Darren – Arai, Takahiro. Darren Shan – Le Cirque de l'étrange. Tome 3.

Darren et son mentor Larten Crepsley vont devoir quitter le Cirque de l’Etrange, car ce dernier a une affaire -mystérieuse- à régler dans une ville éloignée. Evra, le garçon-serpent, accepte d’accompagner Darren pour qu’il se sente moins seul. A l’approche de Noël et sans activité particulière, les deux garçons s’amusent beaucoup, Evra découvrant la musique, les jeux video…

Darren quant à lui fait la connaissance de Debbie, une jeune fille qui ne le laisse pas indifférent. Mais ce qui intrigue le plus les deux garçons ce sont les sorties nocturnes de leur chaperon, qui n’en souffle mot. Mais l’annonce d’une vague de meurtres, impliquant peut-être un vampire, va réveiller leurs soupçons. Ils vont le suivre, et se retrouver face à un grand danger…

C’est donc dans ce troisième tome que Darren se retrouve confronté aux vampiriks, ce groupe qui a fait scission de l’ensemble des vampires 600 ans plus tôt à cause de divergences sur la notion de chasse humaine. Contrairement aux vampires, les vampiriks ne se gênent pas pour tuer les humains dont ils prélèvent le sang pour se nourrir. Au fil des siècles, cet abus de sang humain peut modifier leur apparence. Murlough par exemple, que l’on rencontre dans ce tome, ressemble à un Hulk violet avec une crinière hirsute, des crocs apparents et des yeux félins.

On apprend par ailleurs que malgré le statu quo et la trêve entre les deux factions, un meurtre perpétré entre elles peut entraîner une vengeance. Ce point mériterait d’ailleurs d’être plus explicité, car une escalade pourrait avoir des conséquences incalculables… Les vampiriks repèrent leurs proies à l’avance et les marquent de trois petites cicatrices sur la joue. Par contre ils ne peuvent pas se nourrir du sang des vampires, ni de ceux d’autres créatures, telles les chiens, les chats ou encore les serpents. Cela amènera d’ailleurs Murlough dans une situation compliquée.
Grâce à Gavner, un ami de Crepsley, on apprend que celui-ci serait âgé d’au moins 180 ans, et qu’il aurait dû être appelé à devenir un « prince des vampires », c’est à dire un dirigeant extrêmement respecté, mais qu’il a décliné cet honneur, préférant disparaître.

Darren fait une nouvelle fois preuve d’intelligence dans ses agissements, même si parfois il manque de discernement ; c’est normal, il est censé avoir 14 ans. Mais il bénéficie de l’âme de son ami Sam, décédé et dont il a absorbé le sang, comme d’une sorte de bonne conscience. Toutefois, il ne sait pas encore sur quel pied danser avec Larten Crepsley, ce qui permet de nouveaux rebondissements assez souvent.

Autre tournant dans l’histoire, Darren fait la rencontre d’une adolescente charmante, Debbie, qui flashe sur lui. Premier rancard, premier baiser, premières incompréhensions de la gente féminine… Clin d’oeil sympathique, c’est un film de vampires que les deux tourtereaux vont voir au cinéma. Ce tome contient plusieurs bonus ; en premier lieu l’évocation du voyage de Takahiro Arai en Ecosse, pays dont il s’est inspiré pour monter les décors de la ville natale de Crepsley (où nos héros évoluent dans ce tome) ; ensuite une interview des deux auteurs, sur la façon dont ils ont abordé l’un la création de l’univers Darren Shan, l’autre son adaptation. Plutôt intéressant, même si très « politiquement correct » à la sauce hollywoodienne (les deux auteurs sont par exemple assez enthousiasmés par l’adaptation cinématographique de la série, alors que l’un ne l’a pas encore vue et que l’autre doit s’en ficher complètement).

Une réponse à Shan, Darren – Arai, Takahiro. Darren Shan – Le Cirque de l'étrange. Tome 3.

  1. Wonderlinda dit :

    Merci pour ces résumés! Du coup je songe à l’acheter plus pour mon fils et pour moi ce seront les romans… ou bien l’inverse? De toute façon il est fort probable que je lise les 2! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *