Niles, Steve – Templesmith, Ben. Criminal Macabre

Ancien flic viré suite à ses excès ès consommation de drogue, Cal Mac Donald est devenu chasseurs de monstres. Zombies, vampires et loup-garous sont ainsi devenu sa grande spécialité, aussi ses anciens collègues font-il parfois appel à lui quand le plasma coule à grands flots.

C’est ainsi que son ex-partenaire fait appel à lui suite à un meurtre des plus sanglant, qui va mettre MacDonald sur les traces d’un étrange complot entre vampires, loup-garou et humains.

Une nouvelle histoire de vampires signée Niles & Templesmith, voyons voir ça.

Le scénario ne révolutionne certes pas le genre. Le héros est un ancien flic reconverti dans la profession de détective qui se retrouve sur les traces d’une machination orchestrée par des humains, des vampires et des loups-garous. Rien de bien original donc au prime abord, mais le scénario est très bien rythmé, les rebondissements ne faisant qu’accrocher davantage le lecteur jusqu’à la conclusion haletante. Comme quoi niveau scénaristique, on peut très bien faire du neuf avec du vieux. Au final l’histoire mêle habilement gore et thriller fantastique, quelques séances de massacre de mort-vivants par-ci, un complot de mort-vivants qu’on découvre peu à peu et que le héros va tenter de réduire à néant, tout ça ne fait certes pas dans la dentelle mais montre une maîtrise du genre assez remarquable.

Le dessin est dans la lignée de celui de 30 jours de nuit : mélange de dessin « normal » avec des montage photo, des collages numériques en tout genre pour un résultat qui n’est pas sans rappeler les dernières productions d’Eric Liberge (notamment Tonnerre Rampant), mais qui colle très bien à l’histoire et contribue au côté horrifique de l’histoire.

Bref encore une bonne surprise d’un duo d’auteur décidément très en forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *