Korkos, Alain. Sang pour sang : vampires

Séducteur invétéré, délicieusement effrayant, transgressif à souhait… mais quel est donc le vrai visage du vampire, ce suceur de sang diabolique qui, depuis la nuit des temps, suscite autant de passions que de craintes? Grâce à des références incontournables, de Nosferatu au Bal des vampires en passant par Buffy, Twilight et tous les Dracula, découvrez ou redécouvrez les images et les textes qui ont forgé la légende. Grâce à des photos mythiques ou inédites, vous saurez tout sur les vampires, leurs chasseurs impitoyables et quelques-uns de leurs effrayants cousins. Des heures de délicieux frissons en perspective !

Au vu du résumé éditeur, pas mal d’entre-vous risquent d’avoir l’impression d’être face à une enième encyclopédie vampirique pour non-initié. Et je ne peux nier que le contenu de cet ouvrage ne m’aura pas appris grand-chose sur le sujet des buveurs de sang noctambules qui me passionnent (et vous passionnent sans doute si vous prenez le temps de lire nos chroniques). Mais on ne peut nier que l’ouvrage d’Alain Korkos brille par une maquette franchement réussie, certes simple mais très efficace, et surtout par un choix de gravures et de photos (souvent tirés de films) du plus bel effet.

A la différence de pas mal des ouvrages qui abondent en visuels que j’ai eu l’occasion de lire ces derniers temps, un soin tout particulier semble en effet avoir été pris lors de la sélection illustrations. De larges espaces sont réservés, sur chaque double-page, aux images retenues, qui sont aussi belles (très peu de grain, une grande netteté) que bien choisies. C’est ainsi que, en suivant la plume d’Alain Korkos, on prendra plaisir à appréhender le mythe sous ses atours esthétiques, en abordant autant les origines et les grands thèmes du vampirisme (comment reconnaître un vampire, le tuer, etc.) que les oeuvres phares qui constituent le corpus de tout amateur du genre (Dracula, Entretien avec un vampire, Le bal des vampires).

Le mythe est ici traité dans son ensemble, c’est à dire qu’Alain Korkos aborde autant les sources folkloriques (des morts qui mâchent aux cas d’Arnold Paole et Peter Plogojovitz) que littéraires (Stoker, Polidori, Le Fanu) ou cinématographiques (une partie qui prend certes le pas sur les autres, mais au vu des images choisies pour illustrer les différents articles, on ne saurait le regretter). L’auteur aborde donc le mythe dans son ensemble, sous ses formes d’expressions les plus marquantes, et a eu le bon goût de s’attacher à des films dont l’esthétisme à fait date dans l’utilisation des créatures de la nuit. Du monstre issu de la noblesse aux habits richement décorés jusqu’aux créatures modernes, urbaines, engoncés dans leurs imperméables de cuir, c’est ainsi à l’évolution picturale des vampires qu’Alain Korkos nous propose d’assister, tout en donnant les clés nécessaires à la compréhensions du mythe, ses principaux fondements et les grandes caractéristiques de la créature.

Si l’amateur rodé n’apprendra pas grand-chose à la lecture de ce livre, davantage destiné aux néophytes désireux d’appréhender dans sa globalité la thématique, ce livre est une vraie galerie du genre que tout amateur de livres aux dents longues prendra plaisir à avoir dans sa bibliothèque et à exhiber à ses invités. Très jolie parution qui se démarque pour le coup de ce qui se fait ses derniers temps dans le genre !

Une réponse à Korkos, Alain. Sang pour sang : vampires

  1. Alain Korkos dit :

    Merci pour vos critiques élogieuses !
    Ce livre, en effet, n’apprendra rien aux aficionados. Son but est d’informer agréablement les lecteurs et spectateurs qui s’intéressent à ce sujet, sans y connaître grand-chose.
    Avec de belles photos et une très jolie maquette.

    Cordialement,

    Alain Korkos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *