Koenig, Walter – Baez, Juan. Thing to Come

Deux cent ans après l’apocalypse, la race humaine est au bord de l’extinction, réfugiée dans les entrailles terrestres. Pendant ce temps, de nouvelles formes de vies ont muté en surface, des créatures qui doivent encore décider de leur destinée. Car elles partagent de nombreux points communs avec les créatures des anciennes légendes humaines. A cet égard, sont-elles la promesse d’un monde plus juste ou condamnent-elles l’humanité ?

L’exemple même du comics qui ne promettait rien (je m’étais arrêté sur le pitch et la couverture, propre sans payer de mine) et s’avère au final un ratage total sur tous les plans. L’histoire, qui promet pourtant une vision assez noire du future de l’humanité (et un mythe du vampire se démarquant des poncifs) est brouillonne au possible, riche de contradictions, d’éléments pas ou mal expliqués et d’une intensité dramatique au plus bas. Les personnages ne sont pas attachants, les dialogues peu fouillés voire rébarbatifs (le côté christique de la chose n’aidant pas), bref pas grand chose pour sauver cet album des abysses de l’ennui.

Le dessin ne risque pas de relever le niveau, tant il s’avère figé, pas homogène, surchargé en couleurs mal choisies, bref tout simplement raté. J’apprécie un peu d’originalité au niveau graphique, mais là on est face à quelque chose de totalement bancal.

On ne se trouve pas ici face au mythe du vampire classique, mais face à des humains qui ont muté. Ils partagent certaines caractéristiques des vampires classiques mais sont d’une origine autre. Ils pourraient craindre la lumière du jour, mais cette dernière a quasi disparu. Reste qu’ils sont dotés d’une soif de sang et d’une longévité hors du commun.

Un ratage total qui ne vaut clairement pas qu’on se penche dessus. Une histoire regorgeant de poncifs, des faiblesses au niveau de la narration et un dessin franchement raté achèvent totalement un album dont le pitch paraissait intéressant. Vraiment dommage.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *