De Beketch, Serge – Loro. Déboires d’outre tombe

Pas facile tous les jours d’être une créature de cauchemar. Dracula, King Kong, la créature de Frankenstein ou encore le Loup-Garou ont beau inspirer la peur dans l’esprit des êtres humains, se sustenter, survivre aux attaques des chasseurs ou encore trouver leur âme sœur n’est pas chose facile. D’autant que leur instinct prend irrémédiablement le dessus, et ce en toute situation.

Parue initialement dans le journal Pilote en 1971, Déboires d’outre tombe est une BD à sketches mettant en scène le panthéon fantastique traditionnel, issu du cinéma d’Universal et de la Hammer (pour l’essentiel). Des histoires en un strip, voire une case, offrent aux auteurs la possibilité de croquer avec humour les aléas de la vie de ces créatures de la nuit. Force est cependant de constater que l’humour de la chose a vieilli, car si certaines histoires restent amusantes, le manque de renouvellement des gags fait pêcher l’ensemble.

Le dessin est globalement assez agréable. Loro a un trait qui rappelle fortement certains grands noms de Pilote, notamment Gotlieb. Le style est assez réaliste, mais quelques rondeurs et gimmick graphiques tendent à tordre la réalité.

Dracula et Nosferatu sont parmi les principaux personnages mis en scène dans cet album. Fidèle à la représentation issue des romans du XIXe s. et du cinéma, ils sont représentés comme des créatures aux canines acérées, se reposant en journée dans leur cercueil. Ils craignent le soleil et un pieu enfoncé en plein cœur, et doivent veiller à se sustenter régulièrement de sang pour assurer leur survie.

Si historiquement cet album est intéressant (s’agissant d’une des premières utilisations du vampire dans la BD franco-belge), il s’avère aujourd’hui plus anecdotique qu’autre chose, malgré un dessin assez sympathique, les gags ne faisant pas mouche à chaque fois (voire s’avérant souvent un peu faciles).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *