Feehan, Christine. Le royaume des Carpates, tome 3. Désirs dorés

Alexandria vie seule avec son frère, Joshua, depuis le décès de leurs parents.. Elle le couve et fait tout pour qu’il passe une enfance des plus normale. Elle est prête à tout pour les sortir de cette précarité dans la quelle ils sont. Alors quand le célèbre créateur de jeux vidéo, Thoma Ivan, cherche un nouveau graphiste, elle compte sur ses talents de dessinatrice pour le convaincre. Malheureusement, lors de l’entretien, ce n’est pas que les dessins qui interessent Thomas. A contre coeur, Alexandria est prête à fair fi de ses avances pour avoir ce boulot. Elle en a des nausées tellement ça la dégoutte.

Mais ce qui dérange le plus Alexandria, c’est cette sensation de mal rôdant dans la ville. Elle pense immédiatement à son petit frère et à sa sécurité. Quand ils se font attaquer par un vampire, elle ne veut qu’une chose, c’est que sont frère soit épargné. Peu importe qu’elle y perde la vie, elle ne veut pas le voir souffrir.

Alors  quand Aidan arrive tout crocs dehors pour tuer ce vampire, Alexandria n’est pas très rassurée. Elle ne lui fait aucunement confiance et pire encore à peur de lui et de ce qu’il est. Elle ne désire qu’une chose, vivre heureuse et normalement. Elle ne veut pas devenir un monstre et ne pas pouvoir accompagner normalement son frère dans son éducation. Et ce n’est pas le caractère fort et indépendant de la belle qui va aider Aidan à conquérir son coeur.

Dans ce troisième tome, Le décor change. L’action se déroule à San Fransisco. Aidan a quitté les siens et ses terres natales afin de chasser les vampires arrivés sur le nouveau continent. Ses 800 années passées seul, sans compagne, l’ont rendu sombre, dangereux. Pour les carpatiens, leur compagne leur apporte toute la force leur permettant de combattre leur démon intérieur. Ils peuvent ainsi se nourrir d’humains sans avoir cette envie irrépressible de les tuer. Cette union leur apporte également dans leur vie les couleurs, sensations et émotions qu’ils peuvent perdre en passant des siècles seuls.

Le thème principal de l’histoire est récurrent dans cette série : le vampire seule et  la jeune femme fragile mais au caractère bien trempé. Et à côté de ces relations « Je t’aime. Moi, non plus », il y a trop peu d’actions. On reste sur le ressenti de Alexandria sur sa nouvelle condition  et l’envie de partir en courant le plus loin d’Aidan. Heureusement, l’arrivée de Grégori, ce guérisseur carpatien, permet de raccrocher ce tome aux autres. Il introduit également les futures relations plus que tendues entre lui et sa prétendante. Enfin plutôt la femme qu’il veut revendiquer. Qu’elle soit d’accord ou pas n’a pas beaucoup d’importance ! Mais Grégori est un des plus vieux Carpatiens dont la transformation en vampire est des plus imminente. Pour soulager toutes ces tensions, Grégori mène une vie d’ermite.

Désirs Dorés est un tome à part des autres qui peut très bien se lire seul. De part l’absence ou presque d’actions et la redondance des thèmes abordés, ce tome est légèrement en dessous des autres. C’est la curiosité concernant les futurs relations entre Grégori et sa promise qui me motive à continuer la série.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *