Davidson, Mary Janice. Queen Betsy, tome 6 : Vampire et flippée

Le quotidien de Betsy Taylor n’était déjà pas de tout repos lors les tomes précédents. Mais avec cette nouvelle aventure – la sixième à ce jour – notre héroïne Reine des vampires ne sait plus où donner de la tête. Seulement quelques jours la séparent de son mariage avec Sinclair. Malgré le désintéressement du futur époux concernant l’union à venir, Betsy est sur le pied de guerre. En début de roman, on est en droit de s’attendre à ce que l’organisation de la cérémonie soit au cœur de l’intrigue, mais en fait tel n’est pas le cas. 

Avec Vampire & Flippée, Mary Janice Davidson cherche à donner un second souffle à sa série, une volonté qui se ressent au fil des pages. Si la plume de l’auteure reste toujours aussi prompte aux situations cocasses, l’intrigue de l’histoire se révèle plus élaborée que lors des derniers volets. Et malgré l’humour décapant, on note même quelques éléments dramatiques au détour de certains chapitres. Premier coup de théâtre et non des moindres : des personnages récurrents de la série trouvent la mort en début de roman. Le ton est ainsi donné, les choses vont bouger dans ce tome. 

La Reine des vampires, habituellement soutenue par son entourage familial et ses proches connaissances, se retrouve cette fois-ci seule avec la responsabilité d’un bébé. Sa meilleure amie Jessica suit une chimio thérapie pour endiguer son cancer, les relations que Betsy entretient avec sa mère et sa demi-sœur Laura (fille du Diable de son état) sont loin d’être idylliques comparé au passé… Surtout, Sinclair devient subitement introuvable. La question va consister à savoir ce qui a bien pu arriver au Roi des vampires, et surtout savoir si ce dernier est encore de ce monde. 

Une touche de suspense fort agréable s’invite donc dans Vampire & Flippée. Si certains personnages tirent leur révérence ou voient leur comportement évoluer, de nouveaux font quant à eux leur apparition. Betsy va notamment faire connaissance avec une meute de loups-garous à la recherche de l’une des leurs qui est portée disparue. Un premier contact rythmait pas l’action et le second degré. 

Malgré les aménagements que l’auteure apporte à sa série, l’ambiance bonne enfant et le tempérament de l’héroïne restent inchangés. Si elle démontre davantage d’initiatives, Betsy reste néanmoins souvent désarmante de nombrilisme, ce qui ne la rend pas moins attachante. Elle ne renie pas son amour pour le prêt-à-porter et son côté superficielle, apprécié par les lecteurs, fait toujours autant sourire. Vampire & Flippée offre un divertissement dans la droite lignée des tomes précédents. Les fans de Mary Janice Davidson savent ce qu’il leur reste à faire ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *