Comeau, Yanik. Les enfants de Dracula, tome 1. Les enfants de la nuit

Premier volet d’une série dont la publication remonte à 2008, Les enfants de la nuit permet à son auteur de se frotter à la descendance de Dracula. Un sujet qui a déjà fait couleur pas mal d’encres, tant au cinéma qu’en littérature, et se retrouve ici repris à destination des adolescents (la série pourrait tout à fait être estampillé Young Adult).

Les trois personnages principaux, Sarah, Élizabeth et Milos, découvrent un beau jour qu’ils ont été adopté et que leur père biologique n’est autre que le comte Dracula. Celui-ci venant a priori de décéder, ils sont emmenés au château du comte, de manière à assister à l’ouverture de son testament. Chacun ayant un projet précis avec l’argent qui pourrait leur revenir, décide d’accepter.

Ce premier tome n’est que peu orienté vers l’action. L’auteur place ici les pièces de son échiquier, mettant dans un premier temps chacun de ses héros face à la vérité, avant de les faire se rencontrer. Ce premier volet met également en scène de sympathiques personnages secondaires (dont la domesticité du comte), même s’il nous laisse un peu sur notre faim. Qu’on espère davantage comblée dans le prochain volet, lequel devrait voir les héros mis à rude épreuve, au vu des derniers rebondissements de ce premier opus.

On est ici face à une conception classique des vampires, même si peu de choses sont encore dévoilées sur les créatures en question. Elles peuvent voler et se déplacent essentiellement la nuit. Plusieurs clins d’œil au roman d’origine (les noms de certains des personnages, le fait que l’avocat descend de Jonathan Harker) parsèment également ce premier tome.

Un premier opus qui pose à la fois l’histoire et les personnage mais ne rentre vraiment dans le vif de l’intrigue que dans ces dernières pages. Ce qui permet pour autant de montrer les différences de caractères entre les héros et de préparer leur découverte de l’héritage du comte. le tout par la plume pour le moins agréable de Yanik Comeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *